Nourrir l'humanité ?


 
  • Nourrir l'humanité / les grands problèmes de l'agriculture mondiale au XXIe siècle - Parmentier Bruno
  • Terra madre / renouer avec la chaîne vertueuse de l'alimentation - Petrini Carlo
  • Qui nous affame ? - Estulin Daniel
  • Blé, mensonges et propagande - Venesson Julien
  • Global gâchis / révélations sur le scandale mondial du gaspillage alimentaire - Stuart Tristram
  • Bidoche / l'industrie de la viande menace le monde - Nicolino Fabrice
  • Nous sommes ce que nous mangeons / essai - Goodall Jane
  • Nourrir 9 milliards d'hommes / éviter le cataclysme est possible - Guillou Marion
  • Le monde selon Monsanto / de la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien - Robin Marie-Monique
  • No steak - Caron Aymeric

Coup de coeur

Des fraises en hiver / et autres besoins inutiles de notre alimentation

Des fraises en hiver / et autres besoins inutiles de notre alimentation

Vadrot Claude-Marie

Delachaud et Niestlé , Lonay (Suisse)

EAN : 9782603016794

Prix : 19,30 €

Ajout
panier
OU Achat
immédiat
Cet ouvrage dispose d'un contenu éditorial avancé.

Par L'expert Ecolo-Info.
Libraire au rayon Ecologie et développement durable

Claude-Marie Vadrot est connu pour sa plume acerbe et son écriture sèche envers les écolo-sceptiques (L'écologie sinon rien) et défend des thèses irrévérencieuses vis-à-vis de notre société de l'abondance. Loin d'être un obstacle, ce ton fait la richesse de ce livre.


Partons d'un constat que chacun d'entre nous peut vérifier dans son supermarché : les fruits et légumes que nous consommons sont en majorité issus d'une agriculture d'importation à échelle industrielle. Nous ne parlons pas ici (pas encore) de bananes, avocats, patate douce, café ou cacao mais d'espèces qui poussent dans notre pays comme les fraises, les pommes, les carottes, les salades et les concombres.

Prenons l'exemple de la fraise. En Andalousie, la fraise est cultivée de façon intensive, conduisant à réduire le cours des rivières environnantes. Les plants sont détruits après chaque récolte (même s'ils sont vivaces) et les nouveaux plants soumis au froid des frigos pour simuler l'hiver. Les sols sont lessivés à partir de produits douteux, les employés agricoles immigrés n'étant pas systématiquement protégés. Les fruits, enfin, ne sont pas très intéressants du point de vue nutritionnel. Claude-Marie Vadrot n'est pas tendre à l'encontre de cette agriculture intensive qui produit des fraises hors saison pour le plus grand bonheur des entreprises de production maraîchère délocalisées. Le consommateur, finalement, perd la valeur de la saison et du fruit arrivé à maturité - celui dont les qualités nutritionnelles sont les plus intéressantes.

Ces fraises en hiver ne doivent pas berner le client amateur de produits frais. Le prix qu'il paie pour ces gariguettes, cirafines ou mara des bois ne dit pas le coût environnemental et social qu'il implique. Que de carburant dépensé, de manipulation des plants, d'installations coûteuses en chauffage... Les producteurs français sont toujours plus fragilisés par l'arrivée de fraises espagnoles alors que nous ne manquerions aucunement de ressources près de chez nous pour satisfaire la demande. Il est paradoxal que les produits qui ont fait des milliers de kilomètres depuis les tropiques coûtent moins cher que ceux qui n'en n'ont fait qu'une dizaine. Donnons un regard neuf sur nos assiettes en lisant bien les étiquettes !


Muriel Argaud pour Écolo Info

Le portail de l'été 2014

Iris

Dossiers

Albums enfants avec une dose écolo

Lire le dossier

Ecolo-Info

Velotourisme en Seine-Maritime

Adeptes des mobilités douces ? Le département de Seine-Maritime est une destination idéale pour profiter des paysages en mode slow.

Lire la suite