Les dessous de la Chine contemporaine


 
  • Le peuple des rats / dans les sous-sols interdits de la Chine - Saint-Paul Patrick
  • Histoire de la Chine - Yanxi Cai
  • Les fils de princes / une génération au pouvoir en Chine - Domenach Jean-Luc
  • Droit, justice et politique en Chine - Balme Stéphanie
  • Vivre dans la vérité - Liu Xiaobo
  • Chine, le grand bond dans le brouillard - Grésillon Gabriel
  • La Chine à bout de souflle - Attané Isabelle

Coup de coeur

Les émeutes raciales de Chicago, juillet 1919

Les émeutes raciales de Chicago, juillet 1919

Sandburg Carl

Anamosa

EAN : 9791095772057

Prix : 17,50 €

Ajout
panier
OU Achat
immédiat
Cet ouvrage dispose d'un contenu éditorial avancé.

Par Emma Foucher.
Libraire au rayon Histoire et Géographie

Pour la première fois traduit en France, l'excellent livre de Carl Sandburg nous replonge dans les premières émeutes raciales des Etats-Unis en 1919, à Chicago, et leurs retentissements sur les années à venir en matière de revendication de droits civiques et d'égalité raciale. Les éditions Anamosa accompagnent le texte d'une préface très éclairante de Christophe Granger parfaitement documentée pour recontextualiser ces émeutes.

Le 27 Juillet 1919, Eugène Williams se noie dans le lac Michigan, suite à des affrontements qui ont éclaté sur la plage entre adolescents blancs et noirs. La police n'intervient pas. Cet événement est à l'origine de plusieurs jours de guerre raciale et un nombre insensé de morts. Carl Sandburg se saisit de l'éclatement de ces émeutes pour analyser les événements de sa plume de journaliste-poète, et comment ceux-ci sont symptomatiques de toute l'Histoire des Etats-Unis.
La ville de Chicago a en effet la particularité d'avoir accueilli dans les années 1910 des vagues de familles noires qui fuient alors les états ségrégationnistes du sud, au moment même ou justement cette question de l'égalité raciale commence sérieusement à poser problème. C'est ce « parallélisme racial » qui est parfaitement analysé par Sandburg : les deux « clans » n'ont aucune envie de cohabiter, les Noirs ont des années de ségrégation derrière eux, et les Blancs les voient naturellement comme inférieurs.
Ces émeutes de Chicago marquent un tournant tout en étant le parfait exemple de l'impossibilité pour les Noirs de s'intégrer dans l'espace urbain. Malgré l'émergence d'associations déterminantes pour la défense des droits civiques, ils butent sur les agents immobiliers, se retrouvent placés aux tâches les plus lourdes à leur travail –aussi bien pour les hommes que pour les femmes- et se heurtent à une stigmatisation dans l'espace. Cependant, suite à la première guerre mondiale en Europe où ils se sont engagés au même titre que les blancs, leur retour s'accompagne d'une force supplémentaire pour revendiquer une égalité sociale. Dans le quartier des yards -les abattoirs-, la question de la race s'efface au profit d'une revendication commune-blanche et noire- du point de vue syndical, ce qui permet à Sandburg de démontrer l'aspect illusoire d'une guerre raciale et de réveiller la responsabilité politique de ces émeutes.
Sandburg se fait à la fois porte parole, journaliste et sociologue et décrit le mécanisme de séparation des « races » en s'appuyant sur des statistiques et les interviews qu'il a lui-même réalisées. Tous ces éléments font de cet essai un outil infiniment précieux pour comprendre l'Histoire de Chicago, l'Histoire de la lutte des Noirs pour les droits civiques, et l'Histoire toute entière des Etats-Unis. Il fait écho au succès mérité d'Une colère noire de Ta Nehisi Coates de ce début d'année, qui soulève à quel point aux Etats-Unis le problème de couleur est et sera toujours d'actualité tant il est ancré dans les mentalités. Un très grand texte à lire absolument !

A la découverte de la géographie


Histoire et cultures régionales

Le grand siècle de Paris

Le grand siècle de Paris

Castelot André

Perrin

EAN : 9782262066321

Prix : 23,00 €

Expédié en 48h

Ajout
panier
OU Achat
immédiat

Dossiers

Les livres à ne pas prêter de peur qu'on ne vous les rende jamais !

Lire le dossier

Le cycle « mollat made in USA »

Iris