Chargement...
Chargement...

Le capitalisme a-t-il un avenir ?

Paru le : 20/11/2014
Éditeur(s) : La Découverte
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Marc Saint-Upéry

Un coup de coeur de Mollat

Vaste question que celle de l'avenir d'un système aussi complexe et omniprésent. Après cinq siècles d'une prépondérance presque sans faille, la répétition des crises économiques et l'accumulation de tensions politiques forment autant de soubresauts qui amènent certains à douter de cette évidence qui voulait que l'Histoire avait une fin que le capitalisme n'avait pas.

S'étonnant qu'aujourd'hui soulever la question des évolutions (potentiellement finales) du capitalisme soit immédiatement perçu comme un dangereux discours idéologique ou comme un prêche apocalyptique, les cinq sociologues, économistes ou historiens réunis pour le présent ouvrage ont décidé de faire l'analyse froide et scientifique de l'état de notre système et des mouvements déjà à l'œuvre qui permettraient d'en définir les tendances à venir à moyen terme.

Si les auteurs s'accordent sur l'imminence d'un grand tournant, ils divergent en revanche sur les causes et conséquences de celui-ci. C'est ainsi un livre débat qui nous est livré, chacun prenant la plume pour un chapitre répondant au précédent.

Quand Wallerstein et Collins se rejoignent sur l'existence de facteurs structurels poussant le capitalisme vers son seuil critique de déséquilibre d'ici trente ans (compromission des possibilités d'accumulation du capital, chômage technologique, hyper-financiarisation déstabilisatrice etc.), Mann et Calhoun préfèrent insister sur les conditions exogènes (politiques, géopolitiques et écologiques) qui à la fois le soutiennent et le préservent.

Mann pointe par exemple du doigt que le bouleversement du système monde actuel ne signifie pas pour autant celui du capitalisme. Nous assistons peut-être à un transfert d'hégémonie qui verrait le monde divisé entre plusieurs centres de pouvoir, amenant pour le mieux une meilleure harmonie à l'échelle mondiale, pour le pire un regain des luttes stratégiques internationales.

Quelles que soient les analyses suivies, les auteurs s'accordent tous sur l'impact fondamental qu'aura la crise écologique lors des prochaines décennies. Soit que ses conséquences (raréfaction des ressources, migrations climatiques) porteront le dernier coup à un système déjà gravement déséquilibré, soit qu'elles seront l'occasion d'une mutation concertée du capitalisme autour de l'internalisation de ses coûts sociaux et environnementaux.

Très loin de la futurologie de comptoir cet ouvrage dresse un impressionnant état des lieux de notre système. Il s'agit bien d'utiliser les Sciences Sociales afin de répondre à cette question « Où en sommes-nous ? » et de permettre au lecteur de se faire une idée raisonnée des voies de transition à venir.
20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cinq chercheurs en sociologie historique explorent une série de dimensions cruciales telles que l'approfondissement des contradictions cycliques du système, le déclin des classes moyennes, les interactions entre facteurs économiques, militaires, idéologiques et politiques, le problème de légitimation des coûts sociaux et environnementaux. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

On a souvent dit qu'il était plus facile de penser la fin du monde que celle du capitalisme. Pourtant, ce système présente aujourd'hui des signes de rupture qui permettent d'en anticiper le déclin imminent, et ce en recourant non pas au prophétisme, mais beaucoup plus simplement aux sciences sociales. C'est ce que démontrent ici cinq des plus éminents chercheurs internationaux. Dans une langue qu'ils ont voulue accessible à tous, s'appuyant sur des idées fortes de Marx, Braudel ou Weber, ils explorent une série de tendances «lourdes» des sociétés contemporaines, telles que l'approfondissement des crises économiques et écologiques, le déclin probable des classes moyennes, les contradictions et désarticulations du système politique international ou encore les problèmes d'externalisation des coûts sociaux et environnementaux liés au fonctionnement du capitalisme mondial. Ils tirent également les enseignements historiques et sociologiques de la chute du bloc soviétique et des mutations actuelles de la Chine. Pour cette pléiade d'universitaires prestigieux, les limites internes et externes de l'expansion du «système-monde» capitaliste sont sur le point d'être atteintes. Face à son déclin accéléré et multidimensionnel, il est urgent de penser sérieusement à ce qui peut et devrait lui succéder. Cela exige de réfléchir d'un même tenant aux conséquences traumatiques du mode de production et d'échanges actuel et aux alternatives susceptibles d'émerger dans les décennies qui viennent. L'ouvrage rappelle ainsi que les sciences sociales, lorsqu'elles explorent rigoureusement la réalité, peuvent également aider à imaginer un autre avenir.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

La session de rattrapage des Sciences Humaines

Profitez de l'été pour découvrir nos coups de cœur en Sciences Humaines

Dossiers

Lectures d'été : Des sciences humaines

De coups de cœurs en livres incontournables, les libraires du rayon ont sélectionné pour vous les livres qu'il faut absoooolument mettre au programme de vos vacances !

Fiche Technique

Paru le : 20/11/2014

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : La Découverte

Collection(s) : L'horizon des possibles

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7071-8258-3

EAN13 : 9782707182586

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 325

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 335 g