Chargement...
Chargement...

Panique à la banque : et autres dérapages littéraires

Auteur : Stephen Leacock

Paru le : 10/09/2008
Éditeur(s) : Rivages
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Michel Chrestien - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Frédéric Brument

Un coup de coeur de Mollat

Le rire ne connaît pas la crise.

Pas question ici d'évoquer la terrible angoisse qui me saisit chaque fois au moment de franchir l'entrée d'une banque dans laquelle je sais que je ne trouverai aucun livre (même de compte puisque désormais l'informatique a balayé ces traces du passé) mais cette anxiété m'a sans aucun doute poussé à jeter un oeil sur ce livre intitulé Panique à la banque. D'autant que Stephen Leacock qui en est l'auteur est un nouvelliste et qu'en ces temps d'agitation la nouvelle est le genre idéal (sinon le gendre idéal des mariages entre livres et libraires...).
Eh bien, je n'ai pas été déçue, assez vite secouée de rires à la lecture de ces morceaux hilarants où l'humour noir côtoie le nonsense le plus britannique, où le délire sur un monde moderne déjà aliénant peut succéder à une réflexion absurde sur telle ou telle condition, parodies débridées (ah! La romance en une seule scène, une petite merveille de drôlerie) ou attaques délibérées qui marquent l'étendue des registres pratiqués. Leacok est pourtant un homme du XIX° siècle : il est né en 1869 et mort en 1944, il a vu débarquer dans son Canada natal une forme aberrante de modernité, heurtant son sens de l'humour très anglais. Sa réponse se fait en rafale, s'en prenant à la morgue des banquiers, aux assureurs, aux médecins, au journalistes, aux écrivains (il ne s'épargne pas), maniant comme son compère Robert Benchley, autre génie du rire mais américain celui-là, les fausses statistiques et les listes les plus déroutantes, bref s'attaquant à tout ce qui peut prêter le flanc à la raillerie. Et les quarante nouvelles, si elles ne sont pas toutes aussi désopilantes, s'enchaînent avec un bonheur revigorant. On a du mal à réaliser que ces textes auront bientôt cent ans (première édition en 1910), preuve que s'il y a une chose qui vieillit bien c'est certainement le rire. Et, je l'avoue, cette visite à la banque qui ouvre le recueil (où comment un timide en arrive à ouvrir et fermer dans le même mouvement un compte) me permettra d'affronter avec plus de sérénité cette toujours délicate épreuve.

12,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
Humour anglo-saxon version canadienne...

Résumé

Recueil d'une quarantaines de textes dans lesquels S. Leacock (1869-1944) montre l'étendue de sa palette : parodies, humour noir, absurde et non-sens... ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Panique à la banque et autres dérapages littéraires Dans le texte intitulé « Panique à la banque », un homme vient pour la première fois déposer ses économies dans une institution bancaire : la solennité des lieux et du personnel fait monter en lui une panique grandissante et, au terme d'une série d'échanges où l'absurde le dispute à l'angoisse, il finira par vider son compte aussitôt après l'avoir ouvert. Application exemplaire de l'humour tel que l'avait défini Mark Twain : « Toute chose humaine est pathétique. La source secrète de l'humour n'est pas la joie mais le chagrin. » Au fil des quarante textes qui composent ce recueil, le premier et l'un des meilleurs de l'auteur, Stephen Leacock fait feu de tout bois et montre l'étendue de sa palette d'humoriste : parodies des genres en vogue, critiques sociales d'un humour noir grinçant, incursions dans l'absurde et le non-sens. Comme le disait l'un de ses fervents admirateurs : « C'est un des types les plus drôles que je connaisse... Une fois qu'on a commencé à le lire, on ne peut plus s'arrêter » (Groucho Marx).

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 10/09/2008

Thématique : Littérature Anglo-Saxonne

Auteur(s) : Auteur : Stephen Leacock

Éditeur(s) : Rivages

Collection(s) : Littérature étrangère. Série humoristique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7436-1849-3

EAN13 : 9782743618490

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 239

Hauteur : 20 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 235 g