Chargement...
Chargement...

Destins du présidentialisme

Auteur : Philippe Lauvaux

Paru le : 01/03/2002
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Béhémoth
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Pour ou contre le modèle présidentiel à la française ?
Le printemps sera électoral ou ne sera pas.
Bonne occasion pour, "au-delà des querelles partisanes" s'interroger sur l'avenir du pouvoir présidentiel. L'ouvrage de philippe Lauvaux s'adresse à vous qui êtes curieux de savoir pour quel pouvoir vous votez.

"DESTINS DU PRESIDENTIALISME" est une réflexion rondement menée sur l'évolution de la fonction présidentielle depuis l'après-guerre en Europe et en France en particulier.

Où l'on découvre que l'exception francaise de la constitution de 1958 a longtemps servi de référence à tous les pays Européens, pour s'en démarquer ou s'en inspirer d'ailleurs; ou l'on découvre surtout que la loi constitutionnelle, mais est-ce vraiment un scoop, évolue beaucoup en fonction de ce que les acteurs en font !

Tous les pays d'Europe sont passés au crible y compris ceux de l'ancien bloc de l'Est. L'évolution de la fonction et du pouvoir présidentiel est étonnante : La Pologne a connu toutes les évolutions, liées à la personalité des présidents succesifs ; le Portugal de la révolution des oeillets aussi ; la Finlande, l'Autriche...,l'Italie..,la Hongrie ou la Roumanie..., tous ont évolué à tel point que l'on peut se demander si la référence au système français de présidentialisme majoritaire n'a pas vécu. Quoique que !

Car la France et sa Vème République n'échappent pas à l'évolution (cf. restriction ou contrôle plus marqué des pouvoirs du président, quinquennat, cohabitations..)

C'est que, remarque et conclue Philippe Lauvaux, les présidents et leurs classes politiques ont été à la hauteur de leur tâche de façon contrastée...et la fonction présidentielle a évolué de façon, parallèle. En un mot, le système sera ce que les utilisateurs seront capable d'en faire.

Avis aux candidats du 21 avril !
17,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La dissolution provoquée par Jacques Chirac en 1997 a sonné le glas d'une exception française : le présidentialisme majoritaire. Les destins du présidentialisme dépendent d'un retour à la responsabilité politique. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La dissolution provoquée par Jacques Chirac en 1997 a sonné le glas d'une exception française : le présidentialisme majoritaire. Nombre de régimes inspirés de la Ve République ont déjà rejoint le modèle commun du parlementarisme. Pourtant, l'exception française résiste et persiste. Résistance : une cohabitation de législature qui confirme une forme inédite de dyarchie au sommet. Persistance : réforme du quinquennat et inversion du calendrier électoral. Se dirige-t-on vers une cohabitation institutionnalisée par la volonté des électeurs ? Les destins du présidentialisme dépendent d'un retour à la responsabilité politique dont les formes nouvelles restent à inventer.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 01/03/2002

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Philippe Lauvaux

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Béhémoth

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-051159-7

EAN13 : 9782130511595

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 137

Hauteur : 24 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 215 g