Chargement...
Chargement...

Le chien tchétchène

Auteur : Michel Maisonneuve

Paru le : 17/08/2005
Éditeur(s) : Gaïa
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Polar
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Du rififi au Frais Vallon ? Nestor Patipoulos mène l'enquête...
Cela fait du bien de temps en temps de lire un roman policier où ne s'accumulent ni les cadavres, ni les horreurs en tous genres ! La cité marseillaise imaginée ici par Michel Maisonneuve se situe en effet loin de la noirceur réaliste de ces banlieues à la dérive, livrées à la violence et au chômage...

Cependant - nous sommes bien dans un polar ! - c'est l'assassinat d'une vieille dame qui déclenche des perturbations dans le quotidien des habitants des tours du Frais Vallon. L'hypothèse d'un crime crapuleux commis pour quelques billets ne tient pas : elle a été torturée dans une cave, son appartement mis à sac, comme si les meurtriers recherchaient quelque chose qu'ils n'ont pas trouvé. Les deux voisins qui assistent à l'enterrement de la mémé, en compagnie de son chien resté ici-bas, s'interrogent et décident de mener leur enquête. (Le chien, un beagle qui répond au nom de Hassan, joue un rôle majeur dans cette histoire mais chut, on n'en dira pas plus, suspense oblige).

Tout le charme de ce roman réside dans la fantaisie de ses personnages, poétiques et improbables, auxquels le lecteur s'attache au fur et à mesure qu'il les découvre - on pense un peu à l'univers humain et décalé de Fred Vargas, si si ! : Nestor Patipoulos, ébéniste retraité, qui conserve les cendres de sa défunte femme dans une urne sans couvercle si bien qu'il est impensable d'ouvrir la fenêtre ; sa fille Leda, infirmière au tempérament de feu et à la chevelure en cascade rousse ; Dachi El Ahmed, jeune homme qui aspire à la sagesse, féru de littérature orientale, récitant par coeur des vers d'Omar Khayyâm, ou... des extraits de chansons de Georges Brassens ! ; madame veuve Gadjian, invariablement vêtue de jaune, le soleil d'Arménie ; le journaliste alcoolique Grook toujours flanqué de son comparse Casimir, duo à la Laurel et Hardy ; Hocine, chef de bande local voyou-gardien de la cité ; le Corse Raoul Babinetti, alias Nuage d'Acier, qui vit son idéal d'indien urbain dans un tepee sur le toit en terrasse de la tour B 16 entre les antennes et la cheminée de la chaudière ; dame Chamine, ancien grand reporter, à l'impressionnante présence - ils sont trop nombreux pour tous les citer, mais chacun mérite le détour !

L'intrigue, truculente et riche en surprises, rebondit sur la nationalité de la vieille dame assassinée "Elle s'appelait Oumaraq. La mémé. Liliana Oumaraq (...) ce nom, égyptien, ou iranien, peut-être"... En fait, elle était originaire de Tchétchénie. Débarquent alors dans la cité deux soldats russes, plus la pègre marseillaise, plus un combattant tchétchène, plus un Cosaque, drôle de panier où les crabes ne vont pas manquer de s'emmêler les pinces, pour le plus grand plaisir du lecteur ! Ce polar est un vrai petit bonheur d'humour et de tendresse, qui se savoure.
15,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans une cité du sud-est de la France, une vieille dame est retrouvée assassinée. Dachi El Ahmed, enseignant en histoire des mathématiques et médiateur, ne croit pas au meurtre crapuleux. Selon lui, les assassins cherchaient quelque chose qu'ils n'ont pas trouvé. Deux Russes antipathiques le suivent, ignorant que ce qu'ils cherchent, c'est le chien de la vieille dame. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Dans une cité marseillaise, une vieille dame est retrouvée assassinée. À son enterrement, il n'y a pas foule: le voisin Nestor Patipoulos, un jeune homme Dachi El Ahmed - un sage qui enseigne l'histoire des mathématiques, joue le rôle de médiateur dans la cité, se récite les vers de ses maîtres Omar Khayyâm et Brassens, fume des roulées et boit du thé assis en tailleur sur le tapis de son salon - et un chien. Celui de la vieille dame. Dachi ne croit pas au meurtre crapuleux. Il a raison: deux Russes un brin sado-maso se planquent dans une BM à la sortie du cimetière, et filent le cortège après les funérailles. Ce que les Russes ignorent, c'est que ce qu'ils cherchent, c'est le chien. Tchétchène, comme la vieille dame. Aux côtés du séduisant Dachi défilent des personnages plus qu'attachants: Hocine et sa bande, voyous-gardiens de la cité; l'Apache qui a installé son tepee sur le toit; deux journaleux un tantinet alcoolo; la vieille Dame Chamine, ancienne grand reporter; la pègre marseillaise reconvertie en pizzaïolo; et même une égérie de la S.P.A. locale... Un vrai régal.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Le Père Noël était en noir, le Père Noël dans l'espace.

Pour les rêveurs, les réalistes, les peureux, les terrifiés, les indignés, les déductifs, les bagarreurs, les Sherlock Holmes, les Bilbon, Les héros, les vilains, les pas beaux, les détectives, les guerriers de l'espace, les flics de quartier...Du crime, de la fantaisie, des livres !

Fiche Technique

Paru le : 17/08/2005

Thématique : Policier

Auteur(s) : Auteur : Michel Maisonneuve

Éditeur(s) : Gaïa

Collection(s) : Polar

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84720-064-9

EAN13 : 9782847200645

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 179

Hauteur : 24 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 262 g