Chargement...
Chargement...

Si j'étais Président...

9905076_si-j-etais-president
Publié le 17/12/2010
Dans une série d'entretiens avec Sylvie Turillon-Manuel, Jean-Louis Bianco revient dans son livre sur la vie politique française raconte également des faits inédits et expose les mesures qu'il y aurait à prendre selon lui dés 2012... Si j'étais président... est édité par les éditions Albin Michel.Retour son et vidéo sur la rencontre du 8 décembre à la librairie.
De l'Élysée au ministère des Affaires sociales, de Mitterrand à Ségolène Royal, Jean-Louis Bianco a tout vu. Au fil de ces entretiens, cet homme discret se confie comme jamais il ne l'avait fait. Sur l'enthousiasme de 1981, les bagarres entre experts, les féroces luttes de courants au sein du PS sous le règne de Martine Aubry. Il raconte de nombreux épisodes inédits. Ainsi pendant la première cohabitation, devinant qu'il allait perdre les élections l'année suivante, François Mitterrand fait remplacer les deux fonctionnaires « chiffreurs » du Quai d'Orsay par des militants socialistes zélés dont Chirac mettra plus d'un an à se débarrasser. En 2002 l'auteur propose une rencontre amicale à Lionel Jospin après la terrible défaite. Réponse glaciale de l'ancien Premier Ministre : « Un dîner peut s'envisager... »

S'il était président, que ferait Jean-Louis Bianco ? La question peut surprendre et pourtant cet homme d'expérience sait gouverner, il l'a prouvé.
Son ambition ? Bousculer les habitudes et les rituels, ceux de la vie politique française, ceux aussi d'une gauche qui est aujourd'hui aux portes du pouvoir.

La conférence donnée par Jean-Louis Bianco à la librairie est comme toujours réécoutable, téléchargeable, disponible sur le site, dans l'onglet "écouter, voir". Vous retrouverez aussi dans cet onglet toutes nos vidéos. Voici celle que nous avons tournée avec Jean-Louis Bianco juste avant la conférence :