Chargement...
Chargement...

7eme édition DEBAT PUBLIC TNBA "La nature aime à se cacher"

Ce que la pornographie fait à la société - rencontre avec Ovidie le 10 janvier
Une actualité de Libraires
Publié le 26/12/2018
7ème saison pour ces débats publics, imaginés par la librairie Mollat, l'Université Bordeaux Montaigne et le TNBA. Initiés sur la saison 2012-2013, ces rencontres attirent un public nombreux, curieux d'une réflexion et d'un échange avec des penseurs d'aujourd'hui. Fruits d'une collaboration entre un lieu de création, une institution du savoir et de la transmission et un commerce culturel, ces débats publics sont ouverts à tous, gratuitement, pour faire circuler les idées dans un espace public où se discutent des questions d'intérêt commun. TnBA - Grande salle Vitez - 19h00 > Entrée libre et gratuite, réservation indispensable : billetterie@tnba.org - 05 56 33 36 80
10 janvier 2019
Rencontre avec Ovidie Ce que la pornographie fait à la société
Ovidie, née en 1980, est auteure et réalisatrice. Après une adolescence militante au sein de groupes féministes et des études de philosophie, elle choisit à l’âge de dix-huit ans de jouer, puis de réaliser des films sexuellement explicites. Elle développe un concept de pornographie féministe et réalise pour Canal + une dizaine de fictions pour adultes entre 2000 et 2016. Elle est aujourd’hui journaliste auteure mais aussi doctorante en littérature et mère de famille.


7 février Rencontre avec Bruno Latour Déplier la nature, pour comprendre Gaia
Bruno Latour, philosophe et sociologue des sciences, est professeur à Sciences-Po Paris. Il a écrit de nombreux ouvrages et articles sur l’anthropologie du monde moderne.

19 mars 2019 Rencontre avec Etienne Bimbenet et Pierre Serna Les animaux entre nature et société
Étienne Bimbenet est professeur de philosophie à l’Université Bordeaux Montaigne. Il travaille sur Merleau-Ponty, mais aussi sur la question de notre origine animale et sur la possibilité d’une anthropologie d’un point de vue phénoménologique. Il est notamment l’auteur de L’Animal que je ne suis plus (Gallimard, 2011).
 
Pierre Serna est professeur des universités [Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l'art ; de la musique] à l’Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne et membre de l’Institut d'Histoire de la Révolution Française.

 
La nature aime à se cacher

C'est ce fragment aussi fameux qu'énigmatique du présocratique Héraclite qui nous accompagnera pour cette nouvelle année de débats publics. Alors que se multiplient les assignations choisies ou subies, que l’identité se mue en obsession obscurantiste, il paraît opportun de rappeler que les sens des choses n’est accessible qu’au prix d'un effort permanent de la pensée et de la nuance. De réfléchir à la nature humaine, à l’heure où l’effondrement se présente comme un possible horizon, et de considérer ce qui nous environne, au moment où une partie de l’humanité
semble préférer vivre à côté de la nature, dans un monde séparé et saturé de machine. Et enfin, d'interroger cette continuelle opération de dévoilement et de dissimulation des corps, des sexes, des genres, à une époque où coexistent pornographie brutale et censure aveugle. L’Université Bordeaux-Montaigne, le TnBA et la librairie Mollat vous invitent à une nouvelle série d’échanges, ponctuée de quelques surprises.

Pierre Coutelle,
Librairie Mollat

Ovidie : ce que la pornographie fait à la société

Bibliographie sélective

Bruno Latour : déplier la nature, pour comprendre Gaia

Bibliographie sélective

Rencontre avec Etienne Bimbenet et Pierre Serna : Les animaux entre nature et société

Bibliographie sélective