Chargement...
Chargement...

Jean Prouvé ou l'ingéniosité au service des hommes

Publié le 30/08/2012
Autour de nombreuses expositions, la ville de Nancy rend hommage à cette figure majeure du design et de l'architecture du XXième siècle.
Fils de Victor Prouvé, ferronnier d'art de formation, homme d'atelier, architecte autodidacte, ingénieur sans diplôme, Jean Prouvé n'a cessé au cours de sa vie de tenter de répondre aux problèmes de ses contemporains.

C'est confronté aux besoins urgents de relogement de l'après-guerre que la démarche originale de Jean Prouvé s'affirme. Que ce soit dans le domaine du design ou de l'architecture, Jean Prouvé cherche à fabriquer grâce à des alliages légers et robustes des meubles et des architectures aux éléments standardisés permettant une production rapide en série. Malgré une expérience réussit d'un lotissement de logements individuels à Meudon, ses expérimentations sur l'industrialisation d'habitations individuelle et collective resteront caducs faute de commande de l'État. Ce fut le cas pour nombre de ses projets architecturaux restés à l'état de prototype, notamment la “maison des jours meilleurs” créée en 1954 suite à l'appel lancé par l'Abbé Pierre pour les sans-abris.

Malgré des créations architecturales peu nombreuses Jean Prouvé aura participé à beaucoup de réalisations, collaborant par exemple avec E.Beaudoin, M.Lods, C.Perriand, P.Jeanneret, B.Zerfhus, O.Niemeyer etc... qui trouvent en lui un inventeur génial, consciencieux, et un remarquable connaisseur des matériaux innovants. A une époque où le béton est roi, Jean Prouvé travail le métal et l'aluminium (il est notamment l'inventeur du mur-rideau en tôle pliée). L'urgence, la confrontation à la nécessité, la volonté de proposer des créations de qualité pour le plus grand nombre auront rythmé sa carrière, nourri son désir de recherche et sollicité son engagement. Il en résulte une esthétique dépouillée, aux charmes indéniables, qui laisse visible les structures et les matériaux. Une esthétique autant qu'une éthique qui influencera nombre d'architectes.

Estimé à son époque, redécouvert et reconnu tardivement, la démarche de Jean Prouvé modeste mais exigeante, fonctionnaliste mais soucieuse des hommes, à l'extrême opposé du monumentalisme et du geste architecturale spectaculaire constitue aujourd'hui encore une leçon.



Photographie : ©Patrick.charpiat

Monographies

Tout Jean Prouvé

Réalisations

Dits et Écrits

Chargement...