Chargement...
Chargement...

MollatVox 18

Publié le 03/05/2008
Les coups de coeur sonores de libraires...

Arnaud de Gail présente Le rabbin et le cardinal, de Gilles Bernheim et Philippe Barbarin, Stock
Echange intellectuel et spirituel entre deux personnalités religieuses de premier plan : Gilles Bernheim, grand rabbin de la synagogue de la Victoire à Paris, et Philippe Barbarin, cardinal et archevêque de Lyon. Dialogue fondé sur une estime réciproque, abordant les questions de la place de la religion dans les sociétés modernes, la foi, la laïcité, les dérives intégristes, la morale

Thi Hanh MA présente La géographie de nos grands-mères, de Florence Guibert-Fourré, Archives et culture
Histoire de l'évolution de l'enseignement de la géographie à travers des manuels et des cahiers d'écoliers du XIXe siècle et du début du XXe siècle. L'auteure a elle-même enseigné l'histoire et la géographie en collège et en lycée. La reproduction d'un manuel de 1910 permet de comprendre quelle était la vision du monde au début du XXe siècle.

Valérie Dulau présente La nuit de mai, de Clément Rosset, Ed. de Minuit
A partir de ses lectures de Balzac, Proust, Deleuze, Leibniz, Clément Rosset s'interrgoge sur le désir, sa complexité, sa richesse.

David Vincent présente Daniel, de François Jonquet, Ed. sabine Wespieser
Dans ce livre bref et dense, écrit d'une traite tout de suite après la mort du comédien Daniel Emilfork, en octobre 2006, François Jonquet a restitué le personnage au plus près de sa vérité. Il a donné à entendre sa voix. Entre ces deux êtres que tout séparait, l'âge, le parcours, les origines, s'est nouée une relation tendre et profonde, que la fuite du temps accélérait. Le fragile vieil homme donnait à son cadet, qui à cette époque traversait un moment de faiblesse, de sa force et de sa bravoure. Daniel est un hommage tragique et drôle à un homme qui aura théâtralisé toute sa vie.

Anne-Sophie Leman présente Les plaisirs gourmands de la cuisine ayurvédique, ed. Minerva
60 recettes issues de la tradition ou de son imagination. Pour fêter chaque sens : « or liquide » (ghee), « frais ruisseau » {kheera raïta), « allégresse parfumée » (hari matar sharbat), « nectar d'automne »... autant de plaisirs gourmands riches en textures et en couleurs, aux épices soigneusement choisies et dosées. Délicieuses et vertueuses offrandes qui nourrissent nos émotions et notre corps.

Emilie Dontenville présente César Capéran ou la tradition, de Louis Codet, Le Serpent à Plumes, Motifs
«Trois mots - autant de clés - reviennent sous la plume de Codet : la tradition, le mystère, le style. Capéran a l'exigence de la tradition ; hors d'elle - que personnifient à ses yeux Pascal et Diderot, Poussin et Bossuet -, point de salut. Ne prenons pas à la lettre un tel choix, apparemment arbitraire et réducteur. Au-delà des symboles c'est le retour à un paradis perdu qu'il prône, celui qu'évoquait avant lui Nerval parlant de l'ordre des anciens jours, ou Baudelaire, à propos de la vie antérieure, une vie - mieux, s'agissant de Capéran, une sorte de sieste perpétuelle qui se passerait à l'ombre des buis et des treilles, dans les odeurs de cassoulet, de lièvre à la royale et de foies truffés.»

Chargement...