Chargement...
Chargement...

Polar en Cabanes se fait la malle à Bordeaux !

Publié le 30/09/2015
Du vendredi 25 en soirée au dimanche 27 septembre, le festival Polar en Cabanes et vos libraires Mollat vous donnent rendez-vous au cinéma Utopia (place Camille Jullian à Bordeaux) pour tous les lecteurs et les cinéphiles.
Lors de cette 4ème édition , vous pourrez naviguer entre Salon du livre polar, salle de la cheminée, et projections de films noirs en salle 4. Cinq films à découvrir ou redécouvrir, tirés de romans noirs, et 16 écrivains de polars… Venez les écouter lors des nombreux débats et faire dédicacer leurs livres que vous pourrez acheter sur place. Des « comparutions immédiates » et des rendez-vous uniques avec des auteurs (présentés par des « commis d'office ») sont programmés tout au long de ces deux journées et rythmeront la tenue de débats thématiques entre plusieurs invités.

Par exemple, dimanche à 14h15 une table ronde entre Marin Ledun, David Patsouris et Jean-Paul Chaumeil sera l'occasion d'évoquer leur vision politique du thriller. D'autres auteurs écrivent également des histoires noires pour les jeunes lecteurs qui ne seront pas oubliés avec Jeanne Faivre d'Arcier, Stephanie Benson et Sébastien Gendron.

L'implantation inédite du festival au cœur de la ville sera l'un des axes des nombreux débats (notamment le samedi à 14h), le « polar » étant un genre urbain par excellence. Si certains écrivains locaux ont choisi Bordeaux et sa région comme cadre de leurs fictions (François Darnaudet, Guy Rechenmann, Marin Ledun, Sébastien Gendron, David Patsouris, Bernard Blancan), la vedette internationale du salon sera l'auteur norvégien Gunnar Staalesen, dont les enquêtes de son détective privé Varg Veum sont indissociables de sa ville natale : Bergen, (à laquelle il a également consacré un cycle romanesque à part). D'autres romans noirs sont fortement ancrés dans d'autres lieux en France pour dépeindre son inquiétante réalité socio-économique (Eric Maravélias, Nicolas Mathieu).

Deux hommages seront rendus à des immenses écrivains :
Dimanche à 11h, plusieurs intervenants évoqueront l'une des figures à l'origine du roman noir, Chester Himes, auteur afro-américain qui a vécu quelque mois à Arcachon durant l'année 1953, connu pour son Cycle de Harlem mettant en scène le duo d'inspecteurs Ed Cercueil et Fossoyeur Jones.
Samedi à 16h30, « la position Manchette » sera un des temps forts du salon alors dédié à la mémoire de Jean-Patrick Manchette qui a profondément renouvelé l'approche du genre dans les années 1960-1970 et dont on commémore cette année les 20 ans de sa disparition. Manchette s'intéressait notamment beaucoup au cinéma (ses chroniques sont réunies dans Les yeux de la momie réédité récemment chez Rivages/noir).

Côté cinéma, vous serez aussi gâtés car vous pourrez (re)voir 5 grands films adaptés d'un roman noir et présentés par des écrivains de choix : lors de la soirée d'ouverture vendredi 25 sera projeté en copie restaurée Ascenseur pour l'échafaud de Louis Malle (à l'origine, un roman de Noël Calef disponible au Livre de Poche), suivi d'un concert de jazz (les places sont désormais à réserver à l'avance à l'Utopia !). Samedi 26 sera projeté à 11h La cité des dangers (1975) de Robert Aldrich avec Catherine Deneuve et Burt Reynolds (le roman éponyme de Steve Shagan est épuisé) puis à 18h30 le film Une affaire d'état adapté du roman Nos fantastiques années fric (publié chez Rivages/noir) de Dominique Manotti et présenté par… Dominique Manotti en personne, un des prestigieux invités de « Polar en cabanes ». Le lendemain dimanche vous pourrez voir deux films rares : à 12h15 Le coup de l'escalier (1959) puis le festival se clôturera à 18h avec la projection d'Un flic sur le toit (Suède, 1975) présenté par Gunnar Staalesen qui rappellera que ce film est tiré d'un roman d'époque du couple fondateur du polar nordique, Maj Sjöwall et Per Wahlöö, L'abominable homme de Säffle (disponible chez Rivages/noir). Certains auteurs présents sont liés au cinéma et parleront du succès des séries policières (dimanche à 15h) : le comédien Bernard Blancan (qui a commis un polar), ainsi que les romanciers Christian Roux ou encore Sébastien Gendron dont certaines fictions puisent leur inspiration dans les milieux du 7ème art…

Polar et cinéma seront donc plus que jamais mis à l'honneur lors de ces deux journées fortes en rencontres et en frissons sur grand écran : retrouvez-nous nombreux lors du dernier week-end de septembre à l'Utopia pour fêter la vitalité du genre noir !



Suivez le festival
sur www.facebook.com/pages/Polar-en-cabanes


Iris

Chester Himes, un fondateur du roman noir

Hommage à Jean-Patrick Manchette, 20 ans après sa disparition

Noire Aquitaine

Gunnar Staalesen, auteur norvégien et tête d'affiche internationale du salon

Villes et destins en noir

De l'écrit à l'écran (polars à voir sur grand écran et écrits sur le film noir)

Les jeunes lisent aussi des polars !

Chargement...