Chargement...
Chargement...

Yves Bonnefoy, la bibliographie

Publié le 03/11/2003
A l'occasion de la venue d'Yves Bonnefoy et en complément de l'article de François Boyer, voici, par l'auteur, un choix sélectif d'ouvrages recommandés.

Feuillées : 11 illustrations de couleur de G.Titus-Carmel Le temps qu'il fait (parution novembre 2003)
Le poète se penche sur l'oeuvre de Titus-Carmel et plus précisement sur une de ses séries les plus récentes.

Alexandre Hollan, dessins, William Blake (parution novembre 2003)
Un essai consacré à un artiste majeur dont l'oeuvre conquiert un public fervent.

Poète et le flot mouvant des multitudes
Prolongement de conférences données par l'auteur à la Bibliothèque nationale de France en novembre 2001, qui est une réflexion sur les mots de Baudelaire "le flot mouvant des multitudes". Tente de comprendre comment une rencontre d'inconnus a accéléré dans quelques esprits des XIX et XXe siècles la prise de conscience de soi qui change la poésie.

Les planches courbes
Les questions fondamentales sur la présence et la mort sont reprises par l'enfant qui ne cesse de vivre dans le poète. Les planches courbes auxquelles se réfère le titre sont celles de la barque du passeur qui tente une avancée entre les deux rives du fleuve, les deux rives du rêve, les deux rives de la vie.

La hantise du ptyx : un essai de critique en rêve
Essai sur l'utilisation du "ptyx" par Mallarmé dans son sonnet de 1868.

L'arrière-pays
Réfléxion sur l'illusion qu' "ailleurs c'est toujours mieux" qui s'ouvre sur les images, et la peinture, lieu de tous les possibles.

Le nom du roi d'Asiné
Etude sur le poème écrit par le poète G.Séféris de 1938 à 1940. Il s'inspire d'une évocation par Homère dans l'Iliade du roi de la presqu'île grecque d'Asiné.

Poésie
2 disques-compacts. Textes lus par l'auteur.

Sous l'horizon du langage
Recueil qui réunit trois poètes : Mallarmé, Shakespeare et Baudelaire.

Alberto Giacometti
L'auteur, qui a connu Alberto Giacometti et lui a consacré naguère une étude très détaillée, aborde les grands traits de ce que furent l'oeuvre et l'esprit du sculpteur.

Le théâtre des enfants
Un recueil de nouvelles.

Poésie & Architecture
Comporte le discours que l'auteur prononça, en qualité de docteur honoris causa de l'université de Rome, le 23 janvier 2003.

Le coeur-espace
Poème inédit daté de 1945.

L'enseignement et l'exemple de Léopardi
Texte d'un discours prononcé le 27 juin 2000 à Recanati, à l'occasion du 202e anniversaire de la naissance du poète.

Baudelaire : la tentation de l'oubli
Quelques grands poèmes des fleurs du mal révèlent chez Baudelaire aussi bien un oubli de la finitude que le désir d'en triompher.

La communauté des traducteurs
Y.Bonnefoy, écrivain, critique d'art, traducteur de Shakespeare, de Keats et de Léopardi, livre ses réflexions théoriques sur l'art de traduire, et plus particulièrement sur la traduction d'oeuvres poétiques.

Rome, 1630
Y.Bonnefoy décrit Rome comme un extraordinaire carrefour des langues et des formes au moment de l'éclosion de la contre-réforme en explorant la rhétorique de la peinture d'histoire dans toutes ses variations esthétiques, philosophiques et nationales.

Le nuage rouge
Sont repris deux textes consacrés par le poète à la peinture, et publiés respectivement, en 1977 et 1995 au Mercure de France.

La vie errante
Rassemble des textes parus de 1987 à 1993 et qui, pour l'essentiel, sont consacrés, du moins dans leur prétexte explicite, à la peinture et au dessin puisqu'ils accompagnaient des oeuvres de Cartier-Bresson, Hollan, Bokor, Alechinsky, Nama et Chidilla.

Ce qui fut sans lumière
La chute de neige commence et finit comme un moment d'accueil, une occasion d'expérience. Et ces poèmes tentent de saisir cette occasion, ils disent que leur auteur comprend la poésie comme une recherche à la limite des mots.

Rue traversière
Des poèmes oniriques.

Entretiens sur la poésie
Voici des textes déjà parus en 1981 et auxquekls s'ajoutent des réponses à des enquêtes, des contributions à des colloques ou des interventions diverses.

Chargement...