Chargement...
Chargement...

Du cantonnier à l'ingénieur : les métiers de la route au fil des siècles

Auteur : Claude Vacant

Paru le : 09/01/2002
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

47,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Décrit la première organisation d'un service des ponts et chaussées en 1713 puis son évolution jusqu'à aujourd'hui. Fait revivre les administrations avec leurs corps de métiers et leurs agents. Avec arbres généalogiques et indications données sur les rémunérations et les budgets des familles des agents. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Malgré les tentatives de Sully, au début du XVIIe siècle, pour nommer des «voyers», avant Colbert aucun personnel technique spécifique n'était en place pour l'entretien des «grands chemins» du royaume. Ce n'est qu'après une première tentative, en 1713, que le corps des ponts et chaussées apparaît définitivement en 1716. Alors chargés de surveiller les «corvoyeurs», les ingénieurs sont aidés dans leur tâche par des piqueurs et des conducteurs recrutés localement sans statut. Devant les piètres résultats de ce système, Trésaguet invente le cantonnier en 1764 ; mais, il faut attendre 1816 pour que ce dernier voie sa situation réglementée au plan national. Petit à petit, la nécessité d'un service hiérarchisé des ponts et chaussées se fait sentir : les conducteurs voient leur premier statut mis en place en 1804. Les ingénieurs et les conducteurs sont encore, à cette date, secondés par un personnel subalterne recruté au coup par coup. Afin d'uniformiser la réglementation de ces employés, le grade d'agent secondaire des ponts et chaussées est instauré en 1853. Les décennies suivantes verront la création des grades de commis en 1888, dames sténodactylographes en 1908, adjoints techniques en 1913, surveillants en 1915... et bien d'autres qui constitueront progressivement le service des pouts et chaussées auquel succédera le service de l'Equipement en 1967. Dans son ouvrage, l'auteur reconstitue l'évolution des métiers et des statuts de ces différents personnels en illustrant celle-ci de nombreuses anecdotes qui permettent de découvrir les progrès techniques du domaine de l'entretien routier au fil des siècles. Au travers de citations d'auteurs comme Victor Hugo, Honoré de Balzac, George Sand, Maxime Du Camp, Emile Zola ou... Fernand Raynaud, on peut se faire une idée de l'image de ces agents dans l'opinion publique de leur époque. Les illustrations nombreuses et souvent inédites donnent au lecteur une image concrète de ces professionnels qui, chacun à leur place et dans leur temps, ont participé au développement et au maintien du réseau routier français considéré, à juste titre, comme l'un des meilleurs du monde.

Fiche Technique

Paru le : 09/01/2002

Thématique : Auto/Moto

Auteur(s) : Auteur : Claude Vacant

Éditeur(s) : Presses de l'Ecole nationale des ponts et chaussées

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85978-350-4

EAN13 : 9782859783501

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 328

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 650 g