Chargement...
Chargement...

Vers un nouveau partenariat entre la France et l'Asie centrale : Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan : rapport au Premier ministre

Auteur : France. Premier ministre

Paru le : 24/10/2005
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Rédacteur / Rapporteur : Aymeri de Montesquiou

12,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Mise en évidence de l'intérêt économique et stratégique de l'Asie centrale pour la France, malgré de faibles investissements français. Après les auditions de 80 personnalités des mondes politique, économique et administratif et diverses réunions, quatre axes d'action sont proposés qui permettront à la France de contribuer au développement de cette partie du monde. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Parlementaire en mission pendant six mois (janvier-juillet 2005), mais spécialiste de la zone depuis quinze ans, le vice-président du groupe d'amitié France-Asie centrale au Sénat et président délégué pour le Kazakhstan, Aymeri de Montesquiou souligne dans ce rapport l'intérêt économique et stratégique de l'Asie centrale pour la France (ainsi le Kazakhstan devrait produire d'ici 2015 l'équivalent de la production actuelle de pétrole des Émirats arabes unis). Pourtant, notre pays occupe actuellement une place marginale en termes d'investissements (entre le neuvième et le quinzième exportateur selon ces pays), et les moyens publics français sont inférieurs à ceux déployés par les autres bailleurs de fonds. Afin de cibler les besoins de ces pays et de déterminer les capacités françaises à y répondre, Aymeri de Montesquiou a complété les 80 auditions de personnalités politiques, économiques et administratives au plus haut niveau en France et en Asie centrale par l'organisation, à Tachkent (Ouzbékistan), de la première réunion interrégionale des diplomates français dans la zone, d'un séminaire à Paris avec les grandes entreprises impliquées ou potentiellement impliquées et d'une consultation de toutes les CCI françaises qui lui ont fait connaître les besoins de nos entreprises. Comment renforcer le partenariat entre la France et l'Asie centrale ? Quatre axes sont proposés : . présenter une alternative à la dépendance vis-à-vis des puissances régionales : la France peut participer activement aux projets qui permettront de désenclaver la région, notamment ceux relatifs à l'évacuation des ressources en hydrocarbures et au transport de marchandises ; . préparer la sortie de l'économie extractive en proposant notre savoir-faire : les pays d'Asie centrale étant fragilisés par une très grande dépendance envers les richesses minières, la France doit les aider à diversifier leur tissu industriel, notamment grâce à la mise en place de technopoles ; . contribuer au développement durable de la région : la France peut participer à des projets assurant une meilleure maîtrise des risques et permettant d'améliorer la protection de l'environnement, en particulier dans le domaine de l'eau ; . participer à la sécurité intérieure et extérieure de ces pays en soutenant les projets de surveillance des frontières, de lutte contre le terrorisme et de maintien de la sécurité civile et militaire.

Fiche Technique

Paru le : 24/10/2005

Thématique : Economie internationale/mondialisation

Auteur(s) : Auteur : France. Premier ministre

Éditeur(s) : La Documentation française

Collection(s) : Collection des rapports officiels

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-11-006026-3

EAN13 : 9782110060266

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 139

Hauteur : 30 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 260 g