Chargement...
Chargement...

Le pouvoir du don. Volume 2, Des années fric aux années banlieues : le mécénat d'entreprise de la décennie 90

Auteur : Nicole Denoît

Paru le : 02/12/2002
Éditeur(s) : L'Harmattan
Contributeur(s) : Non précisé.

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
13,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

L'auteur étudie le mécénat d'entreprise sous l'angle de l'interdépendance sociale. Les entreprises développent désormais une politique de communication plus citoyenne, liant l'intérêt de l'entreprise à l'environnement social. Le commerce équitable et le développement durable apparaissent alors, et développent le lien social. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Nous avons approché, dans le premier tome de cet ouvrage, le mécénat au moment de son succès auprès des entreprises, des médias et de l'opinion publique en général pour observer maintenant, après la crise des années 92-93, une évolution, une adaptation qui permettent de poser l'hypothèse de l'émergence de l'interdépendance sociale telle qu'elle a pu notamment être pensée par Norbert Elias. Une interdépendance mieux comprise par les entreprises qui conçoivent différemment le rôle de la communication et imaginent dès lors de nouvelles formes d'implication dites "citoyennes", intégrant priotairement la notion de proximité, celle de l'insertion de l'entreprise dans un contexte spatial et temporel attentivement observé, analysé, dans une perspective d'interaction assumée entre l'intérêt de l'entreprise et le fonctionnement social environnemental. Cette maturité du mécénat dans les années 90, intégrant la notion d'interdépendance sociale, conduit l'entreprise à prendre en compte les préoccupations de l'opinion, notamment d'un consommateur-citoyen - on pense au commerce équitable, au dévelopement durable -, préoccupations qui peuvent remettre en cause la notion de mécénat. Certes, il y a une conception de la relation mécène qui, par le don, place la main de celui qui donne au-dessus de celle qui reçoit et s'oppose en cela à la responsabilisation des individus. Cependant, on peut aussi considérer, à la suite de Marcel Mauss, que le contre-don attendu ne comble jamais la dette de laquelle se nourrit un lien social dont la société contemporaine sent plus que jamais la nécessité. Si la citoyenneté que l'entreprise mécène revendique est concurrencée dangereusement par la citoyenneté du consommateur, le geste mécène, pensé dans la perspective du don et du contre-don, garde sa fonction régénératrice du lien social et trouve une justification à sa pérennité.

Fiche Technique

Paru le : 02/12/2002

Thématique : Communication généralités

Auteur(s) : Auteur : Nicole Denoît

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Communication des organisations

Série(s) : Le pouvoir du don, n° 2

ISBN : 2-7475-3392-1

EAN13 : 9782747533928

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 219

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 302 g