Chargement...
Chargement...

Lady died

Auteur : Francis Gillery

Paru le : 23/08/2006
Éditeur(s) : Fayard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Documents
Contributeur(s) : Non précisé.

23,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur a entrepris le début d'une enquête sur la mort de lady Di avec l'idée de réaliser un film-documentaire, par goût de l'énigme mais aussi pour faire un film sur le doute. Sa démarche l'a confronté à une surabondance d'informations médiatiques sur certains sujets, mais également à une pénurie de développements sur d'autres, comme la place d'Emad Fayed, l'incitant ainsi à rédiger cet ouvrage. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Si des fantômes hantent toujours la place de l'Alma, c'est peut-être parce que des secrets enfouis dans la mémoire des vivants peinent encore à trouver le chemin de la lumière. Neuf ans après le très médiatique crash de l'Alma, n'est-il pas temps d'en finir avec l'affrontement stérile : «théorie de l'accident» contre «théorie du complot» ? Et de traiter sérieusement une affaire réduite dès la première heure à la rubrique people et au fait divers ? Si le rôle de l'institution judiciaire est de rétablir l'ordre public, cette mission semble avoir été parfaitement remplie par la France après la mort spectaculaire de la princesse Diana à Paris dans la nuit du 30 au 31 août 1997 : un «banal» accident de la route. Mais la vérité sur cette mort embarrassante demeure fuyante, et les événements qui l'ont précédée, occultés par le glamour, sont restés ignorés du public tenu trop souvent à l'écart des affaires du monde et du monde des affaires. Les sujets de Sa Très Gracieuse Majesté Élisabeth II, toujours perplexes depuis la clôture de l'instruction française, ont obtenu de haute lutte que soit ouverte une enquête criminelle inédite. C'était le 6 janvier 2004, soit six ans et demi après les faits. Devant la complexité tentaculaire du dossier, la police britannique n'a toujours pas rendu ses conclusions. En effet, ni la course-poursuite avec des paparazzi pas plus qu'un excès de vitesse n'ont été retenus. De plus, l'ombre épaisse du doute plane sur les expertises médico-légales. Alors seulement on a commencé à se souvenir que Diana, bête noire de l'establishment anglais, n'était pas seule à avoir trouvé la mort dans cet étrange accident... Outre le décès instantané du chauffeur occasionnel, Henri Paul, la disparition d'Emad Fayed, dit Dodi, le compagnon de la princesse, a endeuillé la famille Fayed. Son père, Mohamed, richissime homme d'affaires égyptien, s'était lui aussi mis à dos une bonne partie de ce que la bonne société londonienne compte de nantis et de businessmen depuis sa réussite spectaculaire et sa mainmise sur les magasins Harrods, fournisseurs de la Couronne. C'est vers les sphères opaques des groupes d'influence du luxe et du pouvoir que s'oriente la présente enquête. Elle propose un éclairage inédit sur la mort de Diana, princesse de Galles, et de Dodi al-Fayed en orientant les recherches vers cet «autre monde» dans lequel évoluaient les amants tragiques.

Fiche Technique

Paru le : 23/08/2006

Thématique : Droit Pénal

Auteur(s) : Auteur : Francis Gillery

Éditeur(s) : Fayard

Collection(s) : Documents

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-213-62372-4

EAN13 : 9782213623726

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 344

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 484 g