Chargement...
Chargement...

Divan familial (Le). n° 31, La haine, une passion familiale

Paru le : 06/11/2013
Éditeur(s) : In press
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Alberto Eiguer

23,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Si la haine se manifeste souvent par de l'agressivité ou de la violence, elle a une origine et une fonction propres. La pratique de la thérapie familiale psychanalytique amène à les interroger à la lumière des théories du groupe, du lien ou des fonctionnements familiaux. Est-elle issue d'un héritage transgénérationnel ? Quels rapports entretient-elle avec l'emprise et l'envie ? ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Revue de thérapie familiale psychanalytique Le divan familial 31/Automne 2013 La haine, une passion familiale Affect puissant, la haine marque une hostilité majeure envers une ou des personnes, situations, choses : voeux, intentions ou actes, visant à la mort ou à l'annihilation de son objet. Si elle se manifeste souvent par de l'agressivité ou de la violence, elle a une origine et une fonction propres. La haine est-elle d'emblée liée à l'amour ? Est-elle issue d'un héritage transgénérationnel ? Quels rapports entretient-elle avec l'emprise et l'envie ? Les affects de haine sont-ils du même ordre dans le couple, dans la filiation ou dans le fraternel ? Les familles « haineuses » reçues en thérapie exposent leurs thérapeutes à des transferts particulièrement pénibles, suscitant un contre-transfert parfois insupportable. Autant de facettes traitées dans ce numéro du Divan familial. Introduction D. Pilorge Cadre théorique La haine. Préfigurations philosophiques de ses implications en psychanalyse familiale. A. Loncan La « haine blanche » et le temps arrêté. Mépris et haine non vécus. J. Arènes Psychanalyse familiale avec de jeunes enfants La haine du foetus. E. Darchis Une forme particulière d'attaque des liens familiaux : les mensonges enfantins. V. Masuy Le stigmate et la haine de soi. A. Eiguer Extension de la haine Travail de la haine dans l'intertransfert et fin de processus. F. Aubertel La haine des origines et le refus du maternel. M. Barraband La reconstruction d'un lien de filiation adoptive au péril de la haine partagée. O. Ozoux-Teffaine La transmission du féminin entre mère et fille. La haine et l'amour en héritage. C. Dupuis-Gauthier et O. Rosenblum Génocide, destruction et reconstruction du lien familial. J.-L. Dorey La haine dans le couple : ni avec toi, ni sans toi. C. Pérez-Testor, M. Davins, I. Aramburu, B. Aznar-Martínez, M. Salamero Ouvertures et débats Aurélia ou le Rêve et la Vie, de Gérard de Nerval. La figure de la Mère dans un délire de filiation. P. Spoljar Dans la famille « effroyable » : je voudrais la mère ! Entraves probables, dégagements possibles dans les contextes de maltraitance. A. Hours Le génogramme libre au service de l'élaboration auprès de jeunes parents à risque de maltraitance envers leur enfant. S. Gilbert et V. Lussier Notes de lecture Au coeur de l'humain  : un héritage « monstrueux » de F. Haussier. Par D. Bonnichon Naître prématuré. Le bébé, son médecin et son psychanalyste de C. Vanier. Par L. Razon

Fiche Technique

Paru le : 06/11/2013

Thématique : Revues psychanalyse

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : In press

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84835-268-X

EAN13 : 9782848352688

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 216

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 370 g