Chargement...
Chargement...

Penser rêver. n° 23, Le corps (est un) étranger

Paru le : 11/04/2013
Éditeur(s) : Ed. de l'Olivier
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

20,50 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
14,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Dossier sur la redéfinition du "moi-corps" face à l'artificialisation de la beauté et l'utilisation devenue courante de prothèses de confort ou à but uniquement esthétique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Il y a peu, on a découvert avec un malaise certain que la «beauté» pouvait être le fait trivial d'un corps étranger : d'une prothèse de sein siliconée, par exemple. L'introduction d'un «corps étranger» dans l'organe familier a introduit du même coup une série de questions et de doutes dans nos représentations : Quels sont les gestes psychiques - perceptions, évaluations - par lesquels on décrète qu'il y a un corps étranger et que c'est un intrus ? Et l'hôte qu'est notre corps n'est-il pas lui-même un étranger, autonome, avec lequel on tente sans cesse de se familiariser ? Enfin, le «corps étranger» ne fait-il pas écho à une question sociétale majeure ? Tenter de répondre appelle une (re)définition préalable d'un moi-corps, individuel et social, et de nos modèles de pensée.

Fiche Technique

Paru le : 11/04/2013

Thématique : Revues psychanalyse

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ed. de l'Olivier

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8236-0171-6

EAN13 : 9782823601718

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 286

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 332 g