Chargement...
Chargement...

Triptyque alpestre. Volume 1, Derrière mon bureau : légendes alpestres, tableaux de voyages, actes de vengeance

Auteur : Werner Kofler

Paru le : 18/02/2010
Éditeur(s) : Absalon
Collection(s) : K. 620
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Bernard Banoun

18,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce premier volet de la trilogie alpestre de W. Kofler s'ouvre sur l'ascension d'un sommet par un homme qui précède un guide de montagne, se poursuit par un voyage en Allemagne et prend fin dans un musée où le narrateur, comme au début du roman, suit un guide. Dans le même temps, la vie littéraire et artistique autrichienne est passée en revue. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Premier volet de son «triptyque alpestre», Derrière mon bureau est l'un des grands livres virtuoses de Werner Kofler. Pas davantage que dans Automne, liberté, on ne saurait s'attendre ici à lire une quelconque «histoire» : sa table de travail est au contraire le lieu depuis lequel le narrateur, brouillé avec le monde entier, lance, avec une puissance d'imprécation jubilatoire, des invectives contre la politique et la vie littéraire autrichiennes, mais aussi l'hégémonie politico-économique nord-américaine, et dénonce une «société du spectacle» où, sous prétexte de mémoire, l'histoire donne lieu à une muséalisation artistico-pédagogique à la fois grotesque et terrifiante. Bien que fourmillant de références géographiques, historiques et médiatiques très précises, cette littérature, à laquelle le narrateur assigne une mission de lutte contre le crime, n'a paradoxalement d'autre objet que de faire rendre gorge à la réalité : l'art doit détruire la réalité, c'est ainsi, détruire la réalité au lieu de se soumettre à elle, et cela vaut aussi pour l'écriture [...]. Je dis toujours : hep, réalité, viens par ici, on va régler nos comptes. Si elle doit détruire la réalité, la littérature, acte anarchiste, doit également pulvériser ses propres codes narratifs, et en particulier le sujet. Qu'elle soit traversée par d'innombrables autres voix ou qu'elle-même au contraire se déporte, la voix narrative, sur laquelle flotte l'ombre tutélaire du Molloy de Beckett, ne cesse d'être livrée au soupçon. En ce sens, ce récit peut se lire, dans son intégralité, comme un véritable art poétique.

Fiche Technique

Paru le : 18/02/2010

Thématique : Littérature Germanique - Néerlandaise

Auteur(s) : Auteur : Werner Kofler

Éditeur(s) : Absalon

Collection(s) : K. 620

Série(s) : Triptyque alpestre, n° 1

ISBN : 2-916928-11-1

EAN13 : 9782916928111

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 187

Hauteur : 21 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 225 g