Chargement...
Chargement...

Le roi et le bouffon : essai sur le théâtre de Hugo

Auteur : Anne Ubersfeld

Paru le : 04/10/2001
Éditeur(s) : Corti
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Les essais
Contributeur(s) : Non précisé.

30,15 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Hugo à inventé un nouveau code de théâtre, qui n'est ni celui de la tragédie, ni celui du drame bourgeois, ni celui du mélodrame, mais l'utilisation du sublime et du grotesque. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Edité pour la première fois en 1974, cet essai sur le théâtre de Victor Hugo fit date. Plus de 25 années après, et avant le bicentenaire de l'une de nos gloires nationales, Anne Ubersfeld nous en propose une version revue. Même si, intellectuellement, Victor Hugo remporta la bataille d'Hernani, son théâtre fut un échec renouvelé - ce qu'étudie la première partie consacrée à la genèse des drames et à leur accueil par la critique et le public. Hugo, tout arriviste qu'il soit, refuse de flatter, tour à tour, l'élite et le grand public. Il s'efforcera de créer un nouveau public qui serait un et populaire, en donnant la même année une pièce à la Porte Saint-Martin et l'autre à la Comédie Française, déjà subventionnée. Les drames de Hugo ont été approuvés ou condamnés (surtout condamnés) en fonction d'une idéologie qui n'était pas la sienne ou, plus exactement, pas la leur. Ce que ses ennemis ne peuvent pas lui pardonner et ce que ses amis ne peuvent pas comprendre, c'est une subversion de plus en plus affirmée de l'écriture dramatique, c'est l'invention d'un code qui n'est ni celui de la tragédie, ni celui du drame bourgeois, ni celui du mélodrame : l'utilisation simultanée du sublime et du grotesque. Si le théâtre de Hugo ne fut pas de son temps, c'est pour quatre raisons essentielles : - Le poète se détache du je lyrique ; - Il fait parler le je grotesque ; - Ce je étant théoriquement inapte à la parole, la parole du grotesque-peuple finit par n'être plus parole de personne ; - Cette mise en question du sujet entraîne la destruction simultanée du je et de l'autre. Si notre temps l'accepte, c'est par l'inacceptable cruauté de Hugo, proclamant la légitimité de la revendication du monstre et l'anéantissement mutuel du bourreau et de la victime.

Fiche Technique

Paru le : 04/10/2001

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Auteur : Anne Ubersfeld

Éditeur(s) : Corti

Collection(s) : Les essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7143-0761-2

EAN13 : 9782714307613

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 851

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 3,8 cm

Poids : 910 g