Chargement...
Chargement...

Identité et fluidité dans l'oeuvre de Jean-Marie Gustave Le Clézio : une poétique de la modernité

Auteur : Raymond Mbassi Atéba

Paru le : 10/04/2008
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

34,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
25,88 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etudie dans l'oeuvre de l'écrivain les thèmes de la construction identitaire mais aussi de la liberté de l'homme face à ses origines, de sa communauté et de sa culture, forme de fluidité identitaire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Identité et fluidité dans l'oeuvre de Jean-Marie Gustave Le Clézio Du Procès-verbal à Raga, approche du continent invisible, les traits identitaires se caractérisent dans l'oeuvre le clézienne par leur fluidité et leur impermanence, tant sur le plan individuel que sur le plan collectif. Dans cette poétique de soi digne du « roman familial », Le Clézio déconstruit les clichés d'une identité de fait, les mythes fondateurs d'identités au sein des institutions dites identificatrices, à l'instar de la famille primaire, de l'ethnie, de la nation, pour représenter un monde transfiguré par les métissages, un monde où le sens de l'Autre reste nécessairement présent dans tout discours sur soi. À travers les personnages fluides, médiateurs entre les communautés, habitant les spatio-temporalités multiples, la poétique de l'identité chez Le Clézio se veut celle d'un monde sans clivages et sans rivages, qui appartient à tous ou qui n'appartient à personne, un monde où les différences se neutralisent dans une discordante harmonie en chaque individu, qui les assume selon les contingences de sa légende personnelle ou collective. L'homme multidimensionnel, personnage aux identités entrecroisées, apparaît comme l'une des figures les plus accomplies dans ce discours identitaire le clézien résolument moderne. Il concilie l'identité, la fluidité et la liberté, et habite le monde reconfiguré dans le texte littéraire. « Cet essai fait avancer la recherche sur l'oeuvre de Le Clézio mais aussi sur le concept de la fluidité appliquée à la littérature et aux sciences humaines de manière plus large. » Kumari R. Issur, Université de Maurice « Le fait d'analyser l'imaginaire de la fluidité à travers l'onomastique, les traits physiologiques, la famille, l'ethnie, la nationalité et la supra-nationalité est un choix pertinent. Par ailleurs, le dépassement des frontières traditionnelles par l'intégration de l'interspirituel et de l'interlinguistique ouvre de nouvelles perspectives qui élargissent et enrichissent le champ de la recherche. C'est la première fois à ma connaissance qu'une étude systématique est faite dans cette perspective et je n'ai pas de doute que cet essai servira d'outil de référence incontournable pour les chercheurs et les universitaires spécialistes de Le Clézio et aussi des littératures française et francophone du XXe siècle. » Bénédicte Nicole Mauguière, Directrice générale du Conseil International d'Études Francophones

Fiche Technique

Paru le : 10/04/2008

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Raymond Mbassi Atéba

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-05520-6

EAN13 : 9782296055209

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 385

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 530 g