Chargement...
Chargement...

Vies de Diderot : portrait du philosophe en mystificateur. Volume 2, Prestiges du représentable

Auteur : Pierre Chartier

Paru le : 24/01/2012
Éditeur(s) : Hermann
Collection(s) : Hermann philosophie
Contributeur(s) : Non précisé.

48,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce second volume poursuit l'étude de l'oeuvre de Diderot à partir du point de vue de la mystification des Lumières. Il aborde la production des Salons (décennie 1760) en mettant l'accent sur des comptes rendus para-mystificateurs, jouant du rapport de la nature et de l'art : celui du "Corésus et Callirhoé" de Fragonard, et de la "Promenade Vernet". Prix d'Académie 2013 (Académie française). ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Vies de Diderot Volume 2. Prestiges du représentable En Denis Diderot nous apprécions surtout l'auteur des contes et des entretiens, des Salons, de Jacques le Fataliste ou du Neveu de Rameau. Nous saluons sa « gaieté » paradoxale, sagesse travaillée par une décapante folie. Chez le responsable de l'Encyclopédie, philosophe libertin censuré, dont bien des écrits n'ont été publiés qu'après sa mort, une telle revanche vaut reconnaissance : à côté de son « frère ennemi » Rousseau, il est, à la toute fin de l'âge classique, l'une des sources vives de la littérature française moderne. Comment cela ? Promoteur virtuose de la mystification « littéraire », Diderot a expérimentalement sondé les « prestiges » du sensible : art, science, politique. Il y engage à sa manière sa vie. Au croisement du vrai et du faux, du théâtral et du narratif, du privé et du public, de l'oral-corporel et du scriptible-représentable, le portrait gigogne proposé ici du grand (dé)Mystificateur pantomime se voudrait la seule bio-graphie digne de ce nom : celle que dessinent pour lui ses lecteurs à venir, invités à une incessante actualisation critique. Prestiges du représentable, ce deuxième volume, aborde la production des Salons (décennie 1760) en mettant l'accent sur des comptes rendus « para-mystificateurs », jouant du rapport de la nature et de l'art : celui notamment du Corésus et Callirhoé de Fragonard, ainsi que la « Promenade Vernet », suite de paysages et de marines ironiquement traversés par le critique randonneur. Peut s'engager alors l'analyse fine des mystifications de plein exercice, l'Histoire des portraits (1769) et Les deux amis de Bourbonne (1770-1773). Ces contes ratifient l'accès, chez Diderot, aux enjeux d'une écriture maîtrisée du leurre, autant « historique » (réaliste) que « philosophique » (réflexive).

Fiche Technique

Paru le : 24/01/2012

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Pierre Chartier

Éditeur(s) : Hermann

Collection(s) : Hermann philosophie

Série(s) : Vies de Diderot, n° 2

ISBN : 2-7056-8033-0

EAN13 : 9782705680336

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 588

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 690 g