Chargement...
Chargement...

Les trois royaumes. Volume 5

Auteur : Guanzhong Luo

Paru le : 19/01/2015
Éditeur(s) : Libr. You-Feng
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Chaoying Durand-Sun - Commentateur de texte : Chaoying Durand-Sun - Postfacier : Anna Ghiglione

30,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Fresque historique consacrée à la Chine de la période des Trois royaumes (220-280). Dans ce dernier volume, la dynastie des Grands Jin est fondée par Si-ma Yan alors que le dernier souverain du royaume du Yu se voit contraint de se rendre contre les armées des Jin. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Avec cette première traduction intégrale de L'Épopée des Trois Royaumes (Sanguo yanyi), un des plus célèbres romans chinois de tous temps, le chef-d'oeuvre de Luo Guanzhong (1330 ?-1400 ?), qui est en même temps coauteur du fameux Shui hu zhuan (Au bord de l'eau, magistralement traduit pas Jacques Dars dans la prestigieuse Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1978), plongeons au coeur de la Chine à l'aube du premier millénaire, la période dite des Trois Royaumes (220-280), où trois puissantes seigneuries, telles les trois pieds d'un tripode dynastique, symbole suprême du pouvoir impérial, se disputent avec ardeur et frénésie la suprématie de l'Empire. A travers cette fresque historique grandeur nature qui se déroule sous le ciel du splendide et déplorable Empire des Han finissant rongé par les rivalités entre les eunuques et les ministres-lettrés, les insurrections paysannes et les catastrophes naturelles, et qui met en scène une myriade de personnages historiques ou imaginaires, éminents héros ou fieffés traîtres, souverains empoisonnés ou concubines étranglées... nous retrouvons, à la chinoise, l'univers aussi bien romanesque que dramatique qui nous rappelle à la fois l'impérissable Iliade d'Homère et le monumental Les Rois maudits de Maurice Druon. Dans ce cinquième et dernier volume (ch. XCVII - ch. CXX) de L'Épopée des Trois Royaumes. Luttes et conquêtes s'intensifient entre les trois parties. L'éminent Premier Ministre du Shu, Zhu-ge Liang, multiplie sans relâche ses expéditions contre le Wei, mais sans cesse il se voit entravé dans son projet et s'éteint avant de pouvoir reconquérir l'Empire, tandis que son disciple et successeur, le vaillant général Jiang Wei, subira le même sort. Son rival, Si-ma Yi, poursuit son ascension, devient Grand Commandant en Chef puis Premier Ministre du Wei, et finit par s'emparer du Trône après avoir réussi à annexer le royaume du Shu. Dans le royaume du Wu, les choses se dégradent après la mort de son souverain, Sun Quan ; les rois se succèdent mais le pays s'affaiblit et se trouve au bord de la faillite. A l'arrivée des armées des Jin, Sun Hao, le dernier souverain du Wu, se rend. Ainsi s'achève la saga des Trois Royaumes, ainsi Si-ma Yan fonde la dynastie des Grands Jin, et ainsi se réalise cette inexorable prophétie qu'on connaît : «L'Empire, longtemps unifié, finit toujours par se diviser, et longtemps divisé, il finit toujours par s'unifier !»

Fiche Technique

Paru le : 19/01/2015

Thématique : Textes du Moyen-âge

Auteur(s) : Auteur : Guanzhong Luo

Éditeur(s) : Libr. You-Feng

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Les trois royaumes, n° 5

ISBN : 2-84279-652-7

EAN13 : 9782842796525

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 619

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 3,2 cm

Poids : 965 g