Chargement...
Chargement...

Le pouvoir de vie et de mort : souveraineté et peine capitale

Auteur : Daniela Lapenna

Paru le : 28/09/2011
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

30,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
23,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Réflexion sur la légitimité juridique et morale de la peine de mort et les arguments de ses soutiens et détracteurs. Etudie l'histoire de la justification de l'attribution du droit de vie et de mort à l'autorité souveraine, ainsi que celle d'une conception moderne de la personne humaine remettant en cause la peine de mort. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le pouvoir de vie et de mort Souveraineté et peine capitale La peine de mort est-elle moralement justifiable et juridiquement légitime ? Est-il possible de mettre en cause le fondement du droit souverain à condamner à mort ? À partir d'une analyse des différents modèles philosophico-politiques justifiant le pouvoir, et afin de problématiser le rapport entre le pouvoir souverain et la peine capitale, cet ouvrage tend à mettre en lumière la manière dont la source de légitimation du « pouvoir de donner la mort » a été défendue, tout au long des siècles, par la reconnaissance d'une base théologique à l'autorité. La tentative de déconstruire le lien entre théologie et politique et l'ouverture sur une vision normativiste du pouvoir constituent, au contraire, la base théorique de l'argumentation abolitionniste. À travers un travail théorique minutieux, mettant en lumière les insuffisances de la position favorable à la peine de mort ainsi que le concours d'éléments étrangers à la théorie du droit - tels que l'aspect rituello-sacrificiel - pour justifier l'exécution capitale, cette étude montre que si l'on place la dimension transcendante du pouvoir souverain avant l'identité morale de l'individu, alors la mise à mort du criminel peut être justifiée. Au contraire, une idée différente de la constitution du sujet impose de chercher un fondement ultime à l'inviolabilité de l'individu contre le pouvoir lui-même et donc de conclure à l'inadmissibilité morale de mettre à mort un homme, quel que soit le crime qu'il ait commis.

Fiche Technique

Paru le : 28/09/2011

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Daniela Lapenna

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Fondements de la politique. Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-058881-6

EAN13 : 9782130588818

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 383

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 532 g