Chargement...
Chargement...

Lettres. Volume 1, 1929-1940

Auteur : Samuel Beckett

Paru le : 20/05/2014
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Lettres, n° 1
Collection(s) : Blanche
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : George Craig - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Martha Fehsenfeld - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Dan Gunn - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Lois More Overbeck - Traducteur : André Topia

55,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce premier volume de la correspondance de l'écrivain aborde la genèse de ses premières oeuvres et dévoile l'influence de Joyce sur celles-ci. Ces lettres esquissent le portrait d'un Beckett hanté par la peur de la maladie et de la déchéance physique, mais fidèle en amitié. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Figure emblématique de la littérature du XXe siècle, Samuel Beckett est avant tout connu et reconnu pour sa prose et son théâtre. Ce premier volume de lettres qu'il écrivit de 1929 à 1940 nous offre un portrait personnel et vivant de l'écrivain qui fut également un grand épistolier. Après avoir été lecteur d'anglais à Paris à l'École normale supérieure, il revient à Dublin pour enseigner à Trinity College, et démissionne au bout d'un an et demi, retourne ensuite à Paris, avant de gagner Londres, où il suit une psychanalyse à la Tavistock Clinic. Il relate son voyage à travers l'Allemagne entre 1936 et 1937 avant de s'installer de nouveau à Paris jusqu'à l'aube de la Seconde Guerre mondiale. Au fil des années, la genèse, souvent difficile, de ses premières oeuvres apparaît : son essai sur Finnegans Wake de Joyce, son étude sur Proust, son recueil de nouvelles Bande et sarabande, ses poèmes rassemblés dans Les os d'Écho et autres précipités, son premier roman Murphy. On découvre l'importance de sa relation avec Joyce et l'immense influence de celui-ci sur son oeuvre. Une familiarité frappante se dessine avec la littérature européenne, notamment avec les oeuvres de Dante, Goethe, Racine et Proust. Beckett révèle dans ses lettres un goût prononcé pour la peinture exposée dans les grands musées européens. Ce document remarquable nous présente un auteur naviguant sans effort entre l'anglais, le français, l'italien et l'allemand, jouant sans cesse avec les possibilités des langues, pratiquant un humour parfois féroce, écrivant dans un idiome à la fois polyglotte, encyclopédique et intertextuel. Mais un Beckett plus intime transparaît également : jeune écrivain à la recherche d'un éditeur essuyant de nombreux refus, il confie ici son obsession de la maladie et de la déchéance physique, tout en démontrant sa fidélité en amitié. Ce premier volume sera suivi de trois autres tomes offrant au lecteur une vision unique sur soixante années d'écriture (1929-1989) d'un grand auteur qui obtint le Nobel en 1969. L'ensemble de cette correspondance sera publié aux Éditions Gallimard.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Beau mois de juin, change le verbe rare en beaux bouquins 2

Fiche Technique

Paru le : 20/05/2014

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Samuel Beckett

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Blanche

Série(s) : Lettres, n° 1

ISBN : 2-07-013974-3

EAN13 : 9782070139743

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 803

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 4,3 cm

Poids : 1062 g