Chargement...
Chargement...

Les paradoxes de la loi : saint Augustin et Kierkegaard

Auteur : Guillaume Zorgbibe

Paru le : 01/01/2004
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

11,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A partir des oeuvres de saint Augustin et Kierkegaard, interroge l'amoralisme en tant que questionnement pressant qu'il s'agit de savoir entendre plutôt que de réfuter, dont les limites seraient dues simplement à l'indigence de l'interrogation. Explore les enjeux existentiels de la loi et invite à faire face au désir de transgression pour aller vers un dépassement habité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

«Je n'ai pas suivi la Loi, je n'ai pas communié. Et jusqu'à l'heure dernière je pécherai Comme j'ai péché et comme je pèche encore : Avec Passion ! Par tous les sens que Dieu me donne !» Marina Tsétaïéva Au chant fiévreux du poète amoraliste, le philosophe peut opposer une fin de non-recevoir : il peut montrer l'inconsistance éthique, l'absurdité politique d'une pensée de la loi comme obstacle au désir. Mais est-ce là réellement entendre le cri de départ ? L'amoralisme, dans son sens le plus large, serait peut-être une interrogation pressante qu'il s'agit de savoir entendre plus qu'une doctrine à réfuter. Ses limites seraient alors moins la marque de l'erreur que l'indigence propre à l'interrogation. Saint Augustin et Kierkegaard nous invitent à explorer les enjeux existentiels de la loi, mais aussi à faire face à cette étrange aspiration à un «au-delà» de l'éthique, à une transgression habitée.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Guillaume Zorgbibe

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Ouverture philosophique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-5679-4

EAN13 : 9782747556798

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 110

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 155 g