Chargement...
Chargement...

Connaissance et vérité chez Maître Eckhart : seul le juste connaît la justice

Auteur : Julie Casteigt

Paru le : 05/01/2007
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

59,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude examine la théorie de la vérité comme manifestation de l'unité de la théologie et de la métaphysique, renouvelant ainsi l'interprétation thomasienne de la vérité, laquelle est désormais pensée comme engendrement. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Études de philosophie Médiévale Connaissance et vérité chez Maître Eckhart Seul le juste connaît la justice Qu'est-ce qui relie l'oeuvre universitaire de Maître Eckhart (1260-1328), écrite dans la langue des clercs, le latin, avec ses sermons prêchés en langue vernaculaire, le moyen haut allemand, pour inviter tous ses auditeurs à naître comme fils de Dieu maintenant, « avant même de sortir de cette église » ? L'hypothèse de ce livre consiste à supposer leur unité en recherchant dans la théorie de la connaissance vraie qui est développée dans l'oeuvre latine, en particulier dans le Commentaire de l'Évangile selon saint Jean, les principes métaphysiques et noétiques du thème majeur de l'oeuvre spirituelle allemande : la naissance de Dieu dans l'âme. Or quel est le fondement philosophique par lequel Maître Eckhart, l'un des représentants majeurs de l'École de Cologne, si influencée par le néoplatonisme, tente de rendre raison de l'acte par lequel l'homme est uni à Dieu ? C'est dans sa relecture du De anima d'Aristote qu'Eckhart découvre son argument majeur : l'analogie avec l'union en acte du connaissant et du connu qui a lieu dans toute connaissance naturelle. La théorie de la vérité s'avère ainsi un des lieux fondamentaux où se réalise le projet eckhartien : manifester l'unité de la théologie et de la métaphysique en essayant d'expliciter et de déployer les mystères des Écritures au moyen des arguments des philosophes. Par une élaboration de l'ontologie, de la théorie de la causalité et de la théorie de la signification où domine la relecture d'Aristote, Eckhart donne, enfin, une nouvelle interprétation de la théorie thomasienne de la vérité comme adéquation de la chose et de l'intellect : la vérité est « engendrement ».

Fiche Technique

Paru le : 05/01/2007

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Julie Casteigt

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Etudes de philosophie médiévale, n° 91

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-1892-7

EAN13 : 9782711618927

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 480

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 850 g