Chargement...
Chargement...

L'éthique dans le projet moral d'Aristote : une philosophie du bien sur le modèle des arts et techniques

Auteur : Pierre (philosophe) Métivier

Paru le : 15/10/2000
Éditeur(s) : Cerf
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire de la morale
Contributeur(s) : Non précisé.

47,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un commentaire de l'oeuvre du philosophe grec. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'Ethique d'Aristote tient à juste titre, avec la morale de Kant, une place de choix chez les philosophes. S'il y a aujourd'hui un intérêt renouvelé pour ce texte magistral, il doit cependant s'accompagner d'une intelligence de l'oeuvre qui nous permette de profiter de ses meilleurs apports. - Dans cette perspective, on lira avec profit le travail fouillé et innovateur de Pierre Métivier. Tout entière au service de la vie bonne, l'Ethique a une figure et une structure qui lui sont propres. Son insertion dans un tout et son élaboration sur le modèle des arts et techniques permettent déjà d'en rendre compte et d'en éclairer les mérites, comme le montre bien cet ouvrage. Avec l'éducation et la politique, l'éthique forme un tout, le projet moral d'Aristote. Si nous retirons l'éthique de cet ensemble, nous l'appauvrissons et lui demandons ce qui n'est pas de son ressort. Ainsi, seule une éducation réussie conduit à un sens concret des valeurs ; l'éthique s'appuie sur l'éducation, pour en confirmer les valeurs, ainsi que les voies de l'être humain accompli et heureux, et développe à leur sujet une conviction nouvelle. En retour, l'éducation bénéficiera de la réflexion éthique et du cadre politique. Les arts et techniques, surtout la médecine, sont déjà constitués lorsque Aristote élabore son Ethique. C'est sur leur modèle qu'il conçoit son articulation et son déploiement. Mais ce modèle est-il approprié à l'éthique ? Qu'on en juge par l'éthique ainsi constituée : la vie bonne et ses composantes ne peuvent recevoir, dans ce cadre étroit, une conceptualisation tout aussi juste que les saisies qu'Aristote nous en donne. Ce constat ouvre la voie à ce qui corrigera cette fracture entre la théorie et l'observation, en revalorisant le meilleur chez Aristote.

Fiche Technique

Paru le : 15/10/2000

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Pierre (philosophe) Métivier

Éditeur(s) : Cerf

Collection(s) : Histoire de la morale

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-204-06597-8

EAN13 : 9782204065979

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 595

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,7 cm

Poids : 1014 g