Chargement...
Chargement...

L'impatience de la liberté : éthique et politique chez Michel Foucault

Auteur : Nicolas-Alexandre Dupont

Paru le : 16/04/2010
Éditeur(s) : Kimé
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Philosophie en cours
Contributeur(s) : Préfacier : Frédéric Worms

30,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude aborde la question des rapports entre l'oeuvre ouverte de Michel Foucault et le genre philosophique auquel ce dernier s'est toujours défendu d'appartenir. N.-A. Dupont examine, par une série d'analyses, la contribution de M. Foucault à l'histoire de la philosophie et instruit la question des rapports entre les lectures du vitalisme et du positivisme par Foucault et par Canguilhem. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'impatience de la liberté « Entreprise sérieuse et originale, la présente étude permet d'aborder la question des rapports entre l'oeuvre " ouverte " de Michel Foucault et le " genre " philosophique, auquel l'auteur de l'Histoire de la folie à l'âge classique, des Mots et les Choses et de l'Histoire de la sexualité s'est souvent défendu d'appartenir. L'auteur y montre fort bien qu'il faut faire dans ces déclarations la part de la provocation, de l'ironie, et d'une stratégie critique destinée à déjouer la complicité du discours philosophique avec le pouvoir, ou mieux avec le " gouvernement ". Ainsi, il se serait agi pour Foucault non pas de donner congé à la philosophie, mais de la pratiquer autrement. Prenant cette hypothèse fructueuse comme fil directeur d'une vaste enquête sur la logique cachée de l'entreprise foucaldienne, l'auteur de L'impatience de la liberté s'efforce ainsi de faire apparaître la contribution de Michel Foucault à l'histoire de la philosophie dans une série d'analyses caractérisées par une grande rigueur dans le choix et le commentaire des textes, une grande finesse d'interprétation et d'écriture, et une très juste appréciation des forces internes et externes qui conduisent le philosophe à se transporter d'un champ dans un autre sans jamais renoncer à son questionnement - fondamentalement éthique - sur les rapports du pouvoir et du savoir. La très grande importance prise par les questions de la bioéthique et de la " bio-politique ", c'est-à-dire la construction et les extensions de la catégorie de " vie " dans le débat philosophique actuel (de l'épistémologie à la politique et à l'anthropologie) ne fait que souligner davantage la pertinence de cette première recherche. Le lecteur trouvera ainsi un particulier intérêt à la façon dont sont discutées les positions épistémologiques de Naissance de la clinique - ouvrage capital et cependant trop souvent négligé au profit de son oeuvre ultérieure - et à la façon tout à la fois directe et nuancée dont Nicolas-Alexandre Dupont y instruit la question des rapports entre les lectures du vitalisme et du positivisme par Foucault et par Canguilhem ». Etienne balibar, professeur émérite à l'université de Paris-X-Nanterre et professeur à l'université de Californie à Irvine.

Fiche Technique

Paru le : 16/04/2010

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Nicolas-Alexandre Dupont

Éditeur(s) : Kimé

Collection(s) : Philosophie en cours

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84174-513-9

EAN13 : 9782841745135

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 426 g