Chargement...
Chargement...

Le décalogue sceptique : l'universel en question au temps des Lumières

Auteur : Francine Markovits

Paru le : 11/07/2011
Éditeur(s) : Hermann
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Hermann philosophie
Contributeur(s) : Non précisé.

49,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
27,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Cet essai étudie le pluriel des Lumières et remet en cause le caractère universel d'un mouvement européen censé être homogène. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le Décalogue sceptique L'universel en question au temps des Lumières Faut-il penser l'unité de « la » philosophie des Lumières comme s'il s'agissait d'un phénomène européen homogène ? Lumières, Aufklärung, Enlightment, Illuminismo : ces termes ne sont pas la traduction l'un de l'autre. Unifier ces pensées en leur attribuant un commun recours à l'universel a un caractère profondément problématique et peut avoir un sens idéologique et politique. Le présent ouvrage, en marquant la persistance de l'argumentaire sceptique, propose, selon la formule de La Mothe Le Vayer, un Décalogue sceptique qui ne se réduit pas au doute généralisé : il prescrit et programme une systématicité dans l'étude de la variation des normes. Au temps des Lumières, en effet, l'universel de toutes les normes, théoriques ou pratiques, fait réellement débat et met en question une philosophie de la lumière naturelle et une métaphysique du moi supposé être un point fixe. Cette critique de l'universel s'exprime dans une philosophie du sensible : Diderot étudie la figure paradoxale de l'Aveugle, Condillac érige sa statue, l'abbé de l'Epée restitue les sourds muets à la dimension de la discursivité, La Mettrie invente « Monsieur Machine » tout en invoquant une métaphysique de la tendresse, Rousseau justifie un épicurisme de la raison et un art de jouir, Hume naturalise la religion en l'articulant à des passions fondamentales, Montesquieu, attentif à la logique des histoires singulières, démonte et compare les machines juridiques. Le pluriel des Lumières a été méconnu : il permet pourtant de comprendre le caractère équivoque de leur héritage aujourd'hui, entre la reprise morale d'un universalisme des normes et sa contestation dans un travail juridique et anthropologique.

Fiche Technique

Paru le : 11/07/2011

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Francine Markovits

Éditeur(s) : Hermann

Collection(s) : Hermann philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7056-8090-X

EAN13 : 9782705680909

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 436

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,3 cm

Poids : 718 g