Chargement...
Chargement...

Le traité du flux = Tractatus de fluxu causatorum a causa prima et causarum ordine

Auteur : Albert le Grand (saint)

Paru le : 10/07/2013
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Sébastien Milazzo - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Sébastien Milazzo

39,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Edition critique d'un traité sur la création du monde rédigé par le penseur dominicain du XIIIe siècle. Il se donne pour but de réunir deux théories de la création jusqu'alors antinomiques : l'émanation ou la procession du néoplatonisme, et la création ex nihilo portée par le christianisme. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cette étude concerne un langage de la procession et de la création trop longtemps oublié dans le contexte de la réception du néoplatonisme, de l'aristotélisme et de leurs commentateurs arabes au XXIIIe siècle chez les Latins : celui du concept de fluxus, que l'on peut traduire littéralement par écoulement, chez Albert le Grand ( 1200-1280). Dans ce traité issu du Commentaire du Liber de Causis Albert cherche à concilier deux modes de création du monde a priori inconciliables : l'un, néoplatonicien fait appel à la notion de procession ou d'émanation ; l'autre, chrétien, fait appel à la creatio ex nihilo. Dans le premier cas, le monde serait conçu comme un simple prolongement du Principe duquel il émane : il n'y aurait aucune distinction de nature entre le Premier Principe et le Monde, tout au plus une graduation du seul et unique être. Dans le second cas, le monde serait radicalement et ontologiquement séparé de son Créateur puisque créé à partir de rien : il y aurait ainsi un fossé ontologique irrémédiable entre la Création et son Créateur. Tout l'enjeu du concept albertinien de fluxus résidera en une tentative de réconciliation entre ces deux conceptions de la création : le flux est une synthèse originale entre procession néoplatonicienne et création chrétienne cherchant à dépasser les antagonismes de ces deux conceptions. Éminemment spéculatif et métaphysique, Le Traité du flux n'en demeure pas moins un traité polémique incarné dans des controverses contemporaines au Doctor Universalis. En ligne de mire : les panthéismes matérialistes et formalistes de David de Dinant et d'Amaury de Bène, ainsi que ses disciples qu'Albert croit voir dans le mouvement du Libre Esprit, enfin l'averroïsme latin enseigné par les Maîtres artiens de l'Université de Paris.

Fiche Technique

Paru le : 10/07/2013

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Albert le Grand (saint)

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : Sagesses médiévales, n° 12

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-18314-0

EAN13 : 9782251183145

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 475 g