Chargement...
Chargement...

Les paysages de l'esprit. Volume 3, Nietzsche italianissime : 1881-1889

Auteur : Yves Séméria

Auteur : Sylviane Bonte

Paru le : 15/05/2013
Collection(s) : Visions d'art
Contributeur(s) : Non précisé.

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

De Gênes à Rapallo ou de Rome à Venise, l'Italie est inscrite dans la vie pensante du philosophe allemand. Les auteurs retracent cette période de sa vie, parlent de ses intuitions, de son impact et lui reconnaissent sa dimension de chasseur d'idées. Son génie serait de "donner à penser que l'on pense". ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La vie pensante de Nietzsche se termine en Italie. Succèdent au ciel alcyonien, l'orage et la bourrasque. Après avoir hanté les plus belles cités de la péninsule, de Gênes à Rapallo, de Rome à Venise, le philosophe se brise net dans une petite rue de Turin. Ses derniers écrits sentent la poudre et la foudre. On les attribue, généralement, à un esprit au bord de l'abîme mais encore suffisamment lucide pour en assumer l'entière responsabilité. Peut-être ont-elles un peu plus de vindicte que les précédentes, celles des années de plénitude, un peu plus de fiel. Les paysages italiens se sont inscrits à jamais dans le déroulement de sa pensée et les paysages de l'esprit (les topoï) s'en sont enrichis d'autant. Topos ou raisonnement, structure mentale, élaboration d'une pensée cohérente. Et justement, ce qui doit retenir notre attention, c'est bien la façon de penser de Nietzsche. Ce qui attire l'enthousiasme sur ce penseur c'est sa facilité apparente d'esprit, la façon qu'il a de hasarder les idées de toutes natures, donnant ainsi l'impression qu'il les maîtrise pleinement. De ce fait on le sures-time souvent parce que l'on croit le comprendre, surtout là où il n'y a presque rien à comprendre. Nietzsche ne pense pas, il délire et toutes ses idées sont des fulgurances plus ou moins appropriées et qui tombent justes de façon souvent aléatoires. On parle volontiers d'intuitions foudroyantes et visionnaires. Mais l'intuition a bon dos, car elle permet de tout justifier, sans suffire assurément. L'impact de ce philosophe est d'autant plus forte, que mis à part des aphorismes réussis mais qui n'apportent pas de révélations surprenantes, il reste souvent dans un flou artistique. Voilà tout le génie de Nietzsche : donner à penser que l'on pense... Toutefois on ne méconnaît pas ici sa dimension de chasseur d'idées.

Fiche Technique

Paru le : 15/05/2013

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Yves Séméria Auteur : Sylviane Bonte

Éditeur(s) : Les éditions Ovadia

Collection(s) : Visions d'art

Série(s) : Les paysages de l'esprit, n° 3

ISBN : 2-36392-043-0

EAN13 : 9782363920430

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 127

Hauteur : 21 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 164 g