Chargement...
Chargement...

Les penseurs de la Grèce : histoire de la philosophie antique. Volume 3, Parménide et ses disciples : tome I, livre II, chap. II et III

Auteur : Theodor Gomperz

Paru le : 18/02/2009
Éditeur(s) : Manucius
Collection(s) : Le philosophe
Contributeur(s) : Préfacier : Olivier D'Jeranian

10,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
7,49 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Extrait des "Penseurs de la Grèce", histoire de la pensée grecque achevée en 1902. Le philosophe viennois consacre ce chapitre au philosophe présocratique Parménide, fondateur de la doctrine de l'unité, et à ceux qui se sont réclamés de son école de pensée, dont Mélissos et Zénon d'Elée. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Parménide et ses disciples Troisième opus extrait de l'oeuvre de Theodor Gomperz Les Penseurs de la Grèce, après « Les Sophistes » et « Les Médecins », « Parménide et ses disciples » se présente comme une introduction générale aux origines de la Métaphysique et de l'Ontologie grecque en prenant pour objet d'étude sa plus éminente figure, le philosophe présocratique Parménide, fondateur de la doctrine de l'Unité, ainsi que ceux qui se réclamèrent de son école de pensée, Mélissos et Zenon d'Élée. Parménide (515 - 450 avant J.-C.) fut élève de Xénophane et fréquenta les disciples de Pythagore. À l'âge de 65 ans, il visite Athènes où il rencontre le jeune Socrate. Considéré comme le père de l'Ontologie (Théorie de l'Être), sa vie et sa postérité immédiate nous sont peu connues. On le présente souvent comme l'éternel adversaire du grand Héraclite d'Éphèse car leurs thèses étaient totalement opposées : l'un affirmait le mouvement perpétuel de l'Être (Héraclite) l'autre (Parménide) son absolue stabilité. Le platonisme peut être considéré comme une synthèse magistrale de ces deux propositions. Sa doctrine servira de fondement aux théories d'Empédocle d'Agrigente et de Démocrite d'Abdère (Ve siècle av. J.-C). Parménide écrivit sa philosophie en vers ; le peu qui nous en est parvenu se compose de longs fragments d'un poème didactique en hexamètres intitulé De la nature, plus connu sous le nom du Poème. Les plus grands philosophes, et notamment Heidegger, tiennent cette oeuvre pour un texte fondamental de la philosophie.

Fiche Technique

Paru le : 18/02/2009

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Theodor Gomperz

Éditeur(s) : Manucius

Collection(s) : Le philosophe

Série(s) : Les penseurs de la Grèce : histoire de la philosophie antique, n° 3

ISBN : 2-84578-095-8

EAN13 : 9782845780958

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 90

Hauteur : 16 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 80 g