Chargement...
Chargement...

Oeuvres de Gabriel Tarde : seconde série. Volume 2-4, Philosophie de l'histoire et science sociale : la philosophie de Cournot

Auteur : Gabriel Tarde

Paru le : 16/10/2002
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Eric Alliez - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Thierry Martin

29,40 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude de l'oeuvre d'Augustin Cournot (1801-1877) par G. de Tarde, qui le plaçait derrière Auguste Comte, justifiant cette position par l'importance de ses innovations comme l'introduction des mathématiques en économie, ou encore la question des conflits entre science et religion. Met en lumière un des concepts clés de Cournot : le hasard, scindé en deux entités distinctes, la cause et la raison. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Ce texte, inédit, est le cours de Gabriel Tarde au Collège de France en 1902-1903, soit un an avant sa mort. Il est consacré à l'œuvre du philosophe Augustin Cournot (1801-1877) que Tarde admire comme le Sainte-Beuve de la philosophie, même s'il ne manque pas de le critiquer. Partagé entre un «besoin profond de classifier, de hiérarchiser, de catégoriser, et le sentiment intense, tout leibnizien, du dynamisme, du transformisme universel», Cournot serait en effet «infiniment plus pénétrant que concluant». L'œuvre de Cournot vient après celle d'Auguste Comte : il la condense, l'épure, l'affine pour mieux s'en rendre indépendant. Selon Tarde, Cournot annonce Darwin ; il introduit les mathématiques en économie (et Walras confirmera cet avis en faisant de Cournot un précurseur du marginalisme) ; il pose le problème des conflits entre science et religion, Etat et Eglise et s'intéresse en conséquence aux difficultés que cela pose en matière d'éducation. Cournot passionne Tarde car l'ouverture de la philosophie de l'histoire à la contingence (le «problème du hasard») doit être conçue comme l'embryon de la sociologie. En relation avec l'analyse du hasard, Cournot distingue «raison» et «cause» : la cause est ce qui produit un effet mais sa portée explicative est faible. Elle permet d'identifier la source productrice et non pas le mode de production. La raison est donc supérieure, elle seule est véritablement explicative en tant que «schéma rationnel». Procédant ainsi, Cournot inaugure un courant qui projettera dans les structures, l'explication des phénomènes sociaux : les langues, les religions, les institutions sociales en général deviennent des œuvres impersonnelles qui s'imposent à tous de l'extérieur. On sait que Tarde oppose à cette sociologie l'attention aux forces agissantes du désir et des croyances dans la dynamique indissociablement individuelle et collective de l'invention et de l'imitation.

Fiche Technique

Paru le : 16/10/2002

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Gabriel Tarde

Éditeur(s) : les Empêcheurs de penser en rond

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Oeuvres de Gabriel Tarde : seconde série, n° 2-4

ISBN : 2-84671-013-9

EAN13 : 9782846710138

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 305

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 320 g