Chargement...
Chargement...

Les enjeux du savoir

Paru le : 14/03/2001
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Psychanalyse et recherches universitaires (France)

17,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Qu'est-ce que savoir ? Y a-t-il un savoir de l'inconscient comme le prétendait Lacan ? Savoir ne serait-il qu'une articulation de signifiants ? Quel est le rapport entre savoir et vérité ? Ces questions fondamentales et bien d'autres relatives au savoir, comme le savoir de l'écrivain, le rapport entre savoir et jouissance, sont soulevées ici. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Lacan a parlé du savoir de l'inconscient : l'inconscient, en tant que langagier est articulé. Le savoir ressort d'une articulation signifiante, pas plus, pas moins. Ni sensation, ni abstraction, ni généralisation : savoir c'est articuler des signifiants S1 - S2, et cette articulation produit des effets dans le réel. L'effet le plus remarquable du savoir de l'inconscient est la répétition, le sujet commémorant alors, dans un non-savoir, la perte de ce qui cause son désir : l'objet «a» qui a chuté du fait de l'inscription langagière du parlêtre. L'être humain est un exclu de la jouissance, qui n'apparaît que comme reste - «petit a», dans l'algèbre lacanienne -. La vérité du désir du sujet est là, dans ce déchet du procès de symbolisation. Ce qui fait que le rapport entre le savoir - symbolique- et l'objet - réel -, est de disjonction : le sujet ne sait rien de ce qui cause son désir, si ce n'est de façon oblique, sans éclairage direct par le savoir : le signifiant vient faire le tour de cet objet qui manque et, parce qu'il manque, qui cause le désir, désir qui est mouvement, quête. Pourtant le savoir n'épuise pas la vérité : ils sont disjoints. Pour la psychanalyse, dans toute structure discursive, il y a un reste, un réel qui échappe toujours. Si la disjonction entre savoir et vérité est patente, le parlêtre n'a pourtant de cesse, s'il est soutenu par une éthique, de tenter de les articuler. Le désir de savoir quelque chose sur son désir, sur sa jouissance, est de l'ordre d'une éthique, a contrario de la position qui consiste à se voiler la face devant sa vérité. Chaque sujet, soutenu d'une éthique est dans une quête de vérité qu'il poursuit selon différentes voies...

Fiche Technique

Paru le : 14/03/2001

Thématique : Psychologie universitaire Troubles du comportement - Généralités

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Clinique psychanalytique et psychopathologie, n° 5

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86847-572-8

EAN13 : 9782868475725

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 230

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 415 g