Chargement...
Chargement...

La compulsion de répétition dans les violences collectives

Auteur : Déogratias Sebunuma

Paru le : 15/02/2013
Éditeur(s) : Umusozo
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

35,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude porte sur les psychopathologies associées aux violences collectives. L'auteur analyse les mécanismes de l'inconscient, en particulier la compulsion de la répétition, à l'origine des violences collectives, en s'appuyant sur l'exemple du génocide rwandais ainsi que sur les psychopathologies des adolescents exilés. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dans cet ouvrage, je présente le texte original de ma thèse de Doctorat tel que je l'ai soutenu en février 2011. Une version remaniée de cette thèse a déjà été publiée sous le titre «Rwanda : crise identitaire et violence collective» aux Éditions L'Harmattan - ce dernier titre sera désormais édité par Umusozo. A partir de différentes observations auprès d'exilés ayant été victimes de violences collectives dans leurs pays d'origine, je me suis intéressé à la question des mécanismes psychiques individuels ainsi que les facteurs socioculturels qui surdéterminent la survenue des crimes de masse. Ainsi, c'est dans le cadre d'une thèse de doctorat (à l'Université Paris Diderot - Paris 7) que j'ai formulé différentes hypothèses de réflexion sur la problématique des violences collectives. Cela à partir de certains concepts fondamentaux de la psychanalyse et de la psychopathologie. Cependant, afin de mener des recherches approfondies, il a été nécessaire de s'appuyer sur des travaux de divers domaines scientifiques permettant de prendre un certain recul par rapport aux événements. Plus particulièrement, j'ai privilégié non seulement la prise en compte de l'histoire collective en ce qui concerne la récurrence des conflits identitaires dans certains pays - le cas du Rwanda par exemple, mais aussi l'importance de l'histoire individuelle chez certains sujets : ceux qui soufrent des séquelles des violences de masse dont ils ont été directement victimes, et ceux qui transmettent à leur descendance l'héritage des traumatismes endurés dans le passé. Car, selon mon hypothèse de départ, il n'y a pas d'interaction entre individu et collectivité sans la dimension historique.

Fiche Technique

Paru le : 15/02/2013

Thématique : Psychologie du développement

Auteur(s) : Auteur : Déogratias Sebunuma

Éditeur(s) : Umusozo

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-91904-05-6

EAN13 : 9791091904056

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 311

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 450 g