Chargement...
Chargement...

L'étoffe du diable : une histoire des rayures et des tissus rayés

Auteur : Michel Pastoureau

Paru le : 05/09/2003
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Points, n° 1121
Contributeur(s) : Non précisé.

6,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analyse la tenue rayée, du point de vue historique du Moyen-âge au XXe siècle et montre comment chaque époque, a produit des codes symboliques et des usages sociaux. S'interroge sur les rapports entre le visuel et le social, en insistant sur les groupes sociaux en marge de la société. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La rayure et les étoffes rayées sont longtemps restées en Occident des marques d'exclusion ou d'infamie. En furent notamment vêtus tous ceux qui, à un titre ou à un autre, se situaient sur les marges de la société chrétienne ou bien en dehors: jongleurs, musiciens, bouffons, bourreaux; prostituées, condamnés, hérétiques, juifs, musulmans ainsi que, dans les images, le Diable et toutes ses créatures. Sans faire aucunement disparaître ces rayures très négatives, l'époque romantique voit apparaître une autre forme de rayures, positives et liées aux idées nouvelles de liberté, de jeunesse, de plaisir et de progrès. Dans les sociétés contemporaines, ces deux types de rayures cohabitent: celles des vêtements de prisonniers, de la pègre, des lieux dangereux et mortifères, et celles du jeu, du sport, de l'hygiène, de la mer et de la plage.

Fiche Technique

Paru le : 05/09/2003

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Michel Pastoureau

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Points, n° 1121

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-061198-8

EAN13 : 9782020611985

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 185

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 115 g