Chargement...
Chargement...

Ces hommes qui épousèrent la cause des femmes : dix pionniers britanniques

Paru le : 25/02/2010
Éditeur(s) : Ed. de l'Atelier
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Martine Monacelli - Directeur de publication : Michel Prum - Préfacier : Geneviève Fraisse

24,35 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude s'attache à définir, dans l'histoire de l'émancipation des femmes en Grande-Bretagne, le rôle des hommes qui, au cours des XIXe et XXe siècles, apportèrent leur soutien actif à la cause et contribuèrent à fonder la pensée féministe. Dix d'entre eux sont retenus ici, leur cheminement intellectuel analysé et replacé dans le contexte historique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

« Au XIXe siècle, en Grande-Bretagne, des hommes, magnifiques trublions, ont choisi la cause de l'égalité des femmes. « Des hommes comme les autres. » Ils risquaient gros : respectabilité, carrière, fortune... Refusant la guerre des sexes, ils ont oeuvré par l'écriture, l'exemple et l'action, pour le combat commun dans l'intérêt commun. Ce temps d'effervescence intellectuelle et sociale culmina avec le mouvement des suffragettes où la militance masculine fut étonnamment forte. Victor Duval et Frederick Pethick-Lawrence connurent alors prison, gavage, faillites, expulsions. Edward Carpenter, qui osait traiter de la sexualité, connut marginalisation et outrages. Il y avait des révoltés par l'injustice, tel George Lansbury, député, ancien ouvrier, qui voyait l'équivalence entre domination masculine et domination des « nantis » sur les « manuels » ; d'autres, sarcastiques, tel l'écrivain Israel Zangwill ; enfin, des hommes de raison : John Stuart Mill, William Johnson Fox. Il y eut encore « le mari de... » (Frederick Billington-Greig) et l'émouvant William Godwin, époux de Mary Wollstonecraft, qui rompit avec son milieu, souffrit beaucoup et lutta avec noblesse et talent. Ils croyaient tous en l'égalité. Mais si, sur des points essentiels, l'action féministe qu'ils soutenaient a passé les seuils législatifs, le paradigme fondamental qu'ils avaient eux aussi identifié : le regard qui hiérarchise, n'a pas vraiment changé. Ce devrait être le nouvel axe de la militance commune. » Françoise Héritier, anthropologue, professeure honoraire au Collège de France.

Fiche Technique

Paru le : 25/02/2010

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ed. de l'Atelier

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7082-4105-2

EAN13 : 9782708241053

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 222

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 378 g