Chargement...
Chargement...

Résister et vivre : au croisement des disciplines et des cultures

Auteur : Manche). Colloque (2008) Centre culturel international (Cerisy-la-Salle

Paru le : 07/04/2010
Éditeur(s) : Ophrys
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'Homme dans la langue
Contributeur(s) : Directeur de publication : Annie Gutmann - Directeur de publication : Pierre Sullivan - Auteur : Centre culturel international de Cerisy - Auteur : Annie Gutmann

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Témoignages et contributions pluridisciplinaires de psychiatres, linguistes, historiens, sociologues, religieux, etc., sur les mécanisme humains de résistance à des situations extrêmes et sur la place que le langage y occupe. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Contre quoi, contre qui résiste-t-on ? Et pour quoi, pour qui ? Activité et passivité, négation et affirmation, construction et destruction, «résister» est une propriété du vivant qui concerne la cellule et l'individu comme les groupes humains et consiste en une dynamique de forces qui, en même temps, détruisent et construisent. À quoi et comment résiste-t-on ? Quelle place y tient l'apprivoisement de la mort ? Expérience avant tout, résister est aussi un enjeu de langage pour s'élever contre la rupture du contrat entre le mot, le monde et le sens, rupture dont on connaît les conséquences catastrophiques sur la pensée et les comportements. Et le terrorisme ? Résistance ? Ou «résistance kidnappée» au profit d'une forme particulière de criminalité ? Résistera-t-on avec le terrorisme ou au contraire au terrorisme ? Des historiens et spécialistes de sciences politiques, des linguistes, des médecins et biologistes, des anthropologues et des psychanalystes ainsi que des représentants du monde religieux se sont réunis pour réfléchir ensemble et comprendre comment des hommes et des femmes, ont pu, jusque dans des situations extrêmes, résister, c'est-à-dire vivre. En 1942 à Paris, dans les sinistres geôles du «bagne» de Tazmamart au Maroc, dans les camps d'extermination nazis, au Cambodge lors du génocide par les Khmers rouges ? Résister marque l'identité protestante et a pu être repris dans l'idéal de «non-violence» prôné par Gandhi. Quelle place tient alors la résistance de la pensée, la résistance des «petites choses», de l'intime qui trouvent lors du vieillissement, de l'exclusion par exemple, d'autres terrains d'élection. Quelle est l'importance du lien qui unit complexité, ambivalence, résister ? En quoi la biologie, la clinique psychanalytique - dans sa référence en particulier à l'«endurance» et à la souffrance -, l'art et tout particulièrement la musique, éclairent-elles les mécanismes qui sous-tendent «résister» ? Résister est un chemin qui se découvre souvent en le traçant. C'est à cette découverte et à cette aventure que convie ce livre.

Fiche Technique

Paru le : 07/04/2010

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Manche). Colloque (2008) Centre culturel international (Cerisy-la-Salle

Éditeur(s) : Ophrys

Collection(s) : L'Homme dans la langue

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7080-1274-6

EAN13 : 9782708012745

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 304

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 365 g