Chargement...
Chargement...

Scissions syndicales, réformisme et impérialismes dominants, 1939-1949 : 120 ans de la CGT, 70 ans de la FSM

Auteur : Annie Lacroix-Riz

Paru le : 05/11/2015
Éditeur(s) : Temps des cerises
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

15,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cinq articles décrivent le contrôle exercé par les impérialismes dominants sur le syndicalisme ouvrier dans l'Europe des années 1940. Une analyse des modalités de ralliement du syndicalisme réformiste français au Reich allemand après la défaite de 1940 est suivie d'études sur l'influence des Etats-Unis dans l'évolution des mouvements ouvriers en France, au Royaume-Uni et en Allemagne. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'unité a assuré, depuis la fondation du syndicalisme, la puissance et la cohésion de la classe ouvrière et des salariés. Elle a été la cible permanente des assauts du patronat et de l'État à son service, secondés, à l'ère impérialiste, par leurs homologues allemands et américains : investisseurs de capitaux à l'étranger, Reich et États-Unis voulaient y écraser les salaires, donc combattre toute résistance ouvrière. C'est cette croisade multinationale qui généra le syndicalisme salarié international. Les forces patronales, unifiées elles, ont trouvé contre les « lutteurs » syndicalistes des alliés dans les éléments réformistes, majoritaires dans les pays du « Centre » impérialiste. L'intervention étrangère s'est développée pendant les années 1930, où le Reich allemand s'est ménagé, parmi les salariés aussi, la non-résistance à son invasion puis à son exploitation directe des ressources françaises. Elle a grandi dès la guerre, où les États-Unis ont préparé leur installation dans leur sphère d'influence. L'ouvrage, constitué de travaux échelonnés de la fin des années 1980 à 2012, étudie ces interventions étrangères contre le syndicalisme ouvrier unifié, national et international : l'immixtion allemande en France avant-guerre ; puis américaine, en France, en Angleterre et en Allemagne, condition sine qua non d'une exploitation maximale des salariés du Vieux Continent.

Fiche Technique

Paru le : 05/11/2015

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Annie Lacroix-Riz

Éditeur(s) : Temps des cerises

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-37071-072-1

EAN13 : 9782370710727

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 250

Hauteur : 20 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 401 g