Chargement...
Chargement...

Mouvement social (Le). n° 248

Paru le : 25/09/2014
Éditeur(s) : La Découverte
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

16,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Quatrième de couverture

Trois questions d'histoire française sont abordées dans ce numéro varié. Un premier dossier traite des relations entre la science et l'industrie au XIXe siècle. À partir de la carrière de Pasteur, Guillaume Carnino montre que la science est le moyen d'une transaction sociale fondatrice de l'autonomie revendiquée du savant, qui se met au service de l'industrie. Nicolas Sueur explore le développement des spécialités pharmaceutiques dont le succès doit autant aux progrès de la clinique et des évaluations scientifiques qu'aux possibilités offertes par l'industrialisation du médicament. Le second dossier porte sur différents aspects de l'engagement et de l'action dans le monde de l'enseignement et les organisations étudiantes au XXe siècle. Yves Verneuil revient sur les polémiques initiales autour de la mixité des écoles publiques et sur la part que les organisations catholiques ont prise à ce débat d'il y a un siècle sur la question du genre. Clémence Cardon-Quint rend compte de l'action de la Société des professeurs de français et de langues anciennes, dite «Franco-Ancienne», entre 1946 et 1978. Elle montre comment la stratégie d'inscription de la défense du latin dans celle, plus globale, des humanités a connu l'échec quand cette conception de l'enseignement secondaire est devenue minoritaire dans les syndicats. Camillo Argibay s'appuie quant à lui sur le parcours des étudiants ayant accédé aux responsabilités au sein de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF) entre 1973 et 1986 pour éclairer le passage du choix militant à une logique de gestion. Un dernier article aborde la question de l'instrumentalisation du militantisme ouvrier à des fins plus politiques. Christopher Church étudie l'incidence des grèves qui ont touché la Martinique en 1900 sur la vie politique française. Des socialistes à la droite, tout l'éventail parlementaire a utilisé ces «troubles coloniaux» pour régler des problèmes plus métropolitains.

Fiche Technique

Paru le : 25/09/2014

Thématique : Revues d'Ethnologie et de Sociologie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : La Découverte

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7071-8271-0

EAN13 : 9782707182715

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 152

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 240 g