Chargement...
Chargement...

Brazzaville aux carnassiers ? : mythes et élites en jeu

Auteur : Michel Pilemil

Paru le : 15/01/2002
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Points de vue
Contributeur(s) : Non précisé.

25,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
18,75 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Un portrait vu de l'intérieur de la situation à Brazzaville à la fin des années 90 qui éclaire les problèmes du Congo-Brazzaville. Il met notamment en avant les raisons politiques du sous-développement. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

N'est-il pas temps d'exorciser la classe politique et la société tout entière de certains mythes duos manipulateurs : la colonisation acculturante et le nationalisme progressiste, le diplôme libérateur et la tribu dominante, le développement via les matières premières et la construction nationale, les élites et la démocratie, l'Eglise et la Société civile ? En somme ce qui a fait jusqu'ici l'Afrique indépendante, le Congo-Brazzaville indépendant, et qui a mené où on sait. N'est-il pas urgent de reconsidérer l'alphabétisé, le diplômé, l'intellectuel africain griot et/ou pillard et son dernier avatar : l'instigateur de la violence tribaliste ? Au Congo, dans la lessiveuse de la Conférence Nationale Souveraine, ce monde-là s'était confessé, avait pleuré, s'était auto-absous sans passer par la sanction pénale ou la disqualification salutaire. Les modalités pratiques d'un renouveau social et politique sur le continent avaient été définies par «la Francophonie», un autre instrument de la confusion politique ; mais l'ambiguïté de La Baule 1990 est d'avoir prôné à la brochette des dictateurs africains une démocratie «au pas local», flanquée d'un «gouvernement d'union nationale», aux fins de décrocher la prime occidentale. Après la sociologie des Brazzavilles noires 1950 (vues de l'extérieur), voici un auto-portrait des Brazzavilles fin années 90 : le quotidien est relaté sous forme de lettre ouverte aux compatriotes qui prennent les autres, les sans-pouvoir, pour des cancrelats.

Fiche Technique

Paru le : 15/01/2002

Thématique : Relations internationales et géopolitique

Auteur(s) : Auteur : Michel Pilemil

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Points de vue

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-1310-6

EAN13 : 9782747513104

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 286

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 402 g