Chargement...
Chargement...

Constituer l'Europe. Volume 1, Dans un monde sans vergogne

Auteur : Bernard Stiegler

Paru le : 15/09/2005
Éditeur(s) : Galilée
Collection(s) : Débats
Contributeur(s) : Collaborateur : Jean-Marc Adolphe - Collaborateur : Jean-Marc Lachaud - Collaborateur : Catherine Geel - Collaborateur : Ariel Kyrou

20,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La vergogne (aidôs), enseignée par les Grecs anciens, est une vertu qui constitue la condition de toute organisation sociale et donc de toute constitution politique. Elle tend à disparaître, sous la pression des populismes politiques, et il est important d'en tenir compte dans la perspective de la constitution de l'Europe à venir. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La construction et la constitution de l'Europe visent à créer un nouveau processus d'individuation psychique et collective au sein duquel puissent se co-individuer des processus d'individuation déjà existants: les nations européennes. Parce qu'ont muté, du fait du développement technologique, les conditions générales de l'individuation à travers l'ensemble du monde industrialisé, il y a aujourd'hui à faire converger les processus d'individuation nationaux, en Europe et partout sur la Terre, vers des processus continentaux et supranationaux: la nation n'est plus un cadre autosuffisant pour assurer de bonnes conditions d'individuation à ses habitants. Mais d'autre part, l'individuation psychique et collective industrielle issue du capitalisme contemporain est devenue autodestructrice. Car elle est rongée par le contre-processus d'une ruineuse désublimation, induite par une baisse tendancielle de l'énergie libidinale que détruit sa captation par les médias de masse: c'est le «temps de cerveau disponible» devenu une marchandise comme les autres - ce dont parle M. Le Lay sans vergogne, exhibant ainsi le règne d'une grande misère symbolique et d'une démotivation généralisée. Le modèle industriel dominant tend en effet à détruire cette vergogne dont les Grecs anciens, qui la nommaient aidôs, posaient qu'elle est, avec la justice (dikè), et comme principe sublime, la condition de toute constitution politique. L'Europe ne se constituera qu'à la condition de lutter contre ce qui, dans la société industrielle, conduit à la désublimation comme liquidation de toute vergogne. Cette analyse est développée dans le présent ouvrage sur le plan d'une économie politique et par des considérations de politique industrielle: la protection de la vergogne n'est plus une simple question de morale, ou de «valeurs», mais d'organisation des échanges symboliques, c'est-à-dire d'abord, de nos jours, d'organisation industrielle de la production et de la consommation. La démotivation qui a été engendrée du côté de la production comme de la consommation par la mise en oeuvre, au XXe siècle, de techniques de calcul des performances et de recherche des motivations, sera le thème du second tome de cet ouvrage, Le motif européen, qui esquissera les bases d'une nouvelle théorie du motif à partir du concept d'individuation, et comme élément crucial d'une civilisation industrielle réinventée.

Fiche Technique

Paru le : 15/09/2005

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Bernard Stiegler

Éditeur(s) : Galilée

Collection(s) : Débats

Série(s) : Constituer l'Europe, n° 1

ISBN : 2-7186-0689-4

EAN13 : 9782718606897

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 128

Hauteur : 22 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 218 g