Chargement...
Chargement...

La diplomatie de connivence : les dérives oligarchiques du système international

Auteur : Bertrand Badie

Paru le : 05/05/2011
Éditeur(s) : La Découverte
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Cahiers libres
Contributeur(s) : Non précisé.

19,30 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
12,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Depuis la chute du Mur de Berlin, le système international est devenu une sorte d'énigme que les spécialistes peinent à décrypter et à qualifier. Vit-on désormais dans un monde post-bipolaire, unipolaire ou multipolaire ? Derrière cette terminologie floue se dissimule une continuité : le prétention des plus grands de se partager le pilotage du monde. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Depuis la chute du mur de Berlin, le système international est devenu une énigme, que les spécialistes peinent à décrypter et qualifier. Vit-on désormais dans un monde «postbipolaire» - selon une catégorie héritée du passé -, «unipolaire» - ce que dément l'impuissance américaine - ou «multipolaire» - alors que les puissances moyennes démontrent une faible attractivité ? Derrière ce flou terminologique se dissimule une continuité : la prétention des plus «grands», formalisée à partir de 1815 à travers une «diplomatie de concert», à se partager le pilotage du monde. On retrouve aujourd'hui cet entêtement oligarchique dans les nouveaux «directoires du monde» que seraient le G8 puis le G20, qui renouvellent pourtant les blocages. S'autolégitimant autour de notions telles que l'«Occident» et la «démocratie», la «diplomatie de connivence» - telle que Bertrand Badie la qualifie - conduit à des conflits (Afghanistan, Irak) qui ensuite lui échappent. Figée dans un fonctionnement d'exclusion, elle suscite la contestation d'États (Iran, Venezuela), d'opinions publiques et d'acteurs - parfois armés - frustrés d'être écartés de la prise de décision. Limitée dans ses performances et protectrice de ses privilèges, elle met en scène la volonté de résoudre de grandes crises, comme celles affectant l'économie mondiale, sans parvenir à des réformes concrètes. Phénix médiocre qui renaît toujours de ses cendres, la «diplomatie de connivence» est examinée ici dans son histoire, ses fonctions et ses échecs. Bonne manière d'explorer aussi la notion obscure de «système international».

Fiche Technique

Paru le : 05/05/2011

Thématique : Politique internationale

Auteur(s) : Auteur : Bertrand Badie

Éditeur(s) : La Découverte

Collection(s) : Cahiers libres

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7071-6582-4

EAN13 : 9782707165824

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 273

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 336 g