Chargement...
Chargement...

Aux origines de la nation ivoirienne, 1893-1946. Volume 2, Corset colonial et prise de conscience, 1920-1946

Auteur : René-Pierre Anouma

Paru le : 15/01/2006
Éditeur(s) : L'Harmattan
Collection(s) : Etudes africaines
Contributeur(s) : Non précisé.

32,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
24,00 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

La période 1920-1930 correspond à une phase d'expansion économique dans la colonie. Peu à peu, un marché du travail s'y fait jour accompagné d'une première réglementation d'ensemble en 1925. Mais la France ne signe la Convention de Genève condamnant le travail forcé qu'en 1937 et ne l'abolit qu'en 1946. L'administration coloniale va alors connaître un profond réaménagement. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La conscience d'une commune appartenance au même destin est une donnée que partage la soixantaine d'ethnies qui compose aujourd'hui le peuple ivoirien. Comment s'est-elle forgée? C'est à cette interrogation que répond cet ouvrage qui en retrace le cheminement de l'érection de la Côte d'Ivoire en colonie autonome par le décret du 10 mars 1893 à la date des premières élections législatives organisées dans les colonies françaises en 1945 et 1946. Prélude à l'idée de nation dont elle est le ciment, cette conscience s'est progressivement forgée au sein de groupes de populations diverses réunies à l'intérieur de frontières artificielles tracées par le colonisateur et soumises aux vicissitudes d'une mise en valeur coercitive menée au nom de la mission civilisatrice de la France, mais entièrement financée par l'indigène. Les instruments en étaient l'impôt de capitation et le travail forcé que le régime de l'indigénat, ensemble de dispositions répressives caractéristiques du système colonial français, permit d'exiger sans ménagement des populations. L'élection au Palais Bourbon de Félix Houphouet-Boigny qui, en Côte d'Ivoire, incarnait les aspirations des populations, et qui prit l'allure d'un véritable plébiscite contre l'autorité locale, participait de ces moments privilégiés où les peuples manifestent leur existence et revendiquent le droit à la lumière. L'enracinement de l'idée de nation, au plus fort de la lutte anticoloniale pa la suite et sa consolidation après l'indépendance en 1960 constituent le meilleur garant de l'intégrité et de la continuité de la Cote d'Ivoire aujourd'hui traversée par une crise nourrie de références ethniques et religieuses.

Fiche Technique

Paru le : 15/01/2006

Thématique : Migrations

Auteur(s) : Auteur : René-Pierre Anouma

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Série(s) : Aux origines de la nation ivoirienne, 1893-1946, n° 2

ISBN : 2-7475-9822-5

EAN13 : 9782747598224

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 685 g