Chargement...
Chargement...

Chroniques ordinaires du colonialisme français : la traite des jaunes en Océanie, la révolte de Madagascar en 1929, l'insurrection algérienne de 1871

Auteur : J. Péra

Paru le : 15/11/2002
Éditeur(s) : Acratie
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

15,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présente trois exemples du colonialisme français au XIXe siècle et à la fin des années 1920 qui montrent que les colonialistes utilisent paternalisme et violence pour soumettre les populations indigènes. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

«Aux colonies comme ailleurs, le véritable rêve des capitalistes est l'existence d'un prolétariat, c'est-à-dire d'une classe d'hommes dont le seul rôle et la seule possibilité soient la création de plus-value pour le compte d'autrui. Et pour créer un prolétariat, sous les tropiques comme dans les zones tempérées ou glaciaires, il n'y a qu'un moyen: l'expropriation.» L'histoire du colonialisme n'est que l'histoire des différents moyens utilisés pour réaliser ces expropriations, en fonction du rapport de forces avec les colonisés. Les exemples décrits dans ce livre, en Océanie, en Algérie ou à Madagascar, montrent comment les capitalistes jouent tour à tour du paternalisme et de la violence la plus extrême, allant jusqu'au massacre et à la déportation, pour parvenir à établir de véritables formes modernes de l'esclavage.

Fiche Technique

Paru le : 15/11/2002

Thématique : Migrations

Auteur(s) : Auteur : J. Péra

Éditeur(s) : Acratie

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-909899-21-7

EAN13 : 9782909899213

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 119

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 150 g