Chargement...
Chargement...

L'emprise de l'image : de Guantanamo à Tarnac

Auteur : Jean-Claude (sociologue) Paye

Paru le : 18/10/2011
Éditeur(s) : Y. Michel
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Société civile
Contributeur(s) : Non précisé.

14,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
8,49 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Avec la lutte antiterroriste et la politique sécuritaire, la loi est renversée en son contraire. La fonction du langage est annulée au profit du règne de l'image. Un individu devient terroriste, non pas pour avoir commis un acte déterminé, mais parce qu'il est montré comme tel. L'image du terrorisme dissout le caractère séparateur du langage. C'est le regard du pouvoir qui pose l'acte terroriste. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'emprise de l'image De Guantanamo àTarnac La « lutte contre le terrorisme » opère une transformation profonde du droit. Celui-ci n'a plus actuellement le langage pour base, mais bien l'image. Un individu devient terroriste, non pas pour avoir commis un acte déterminé, mais parce qu'il est montré comme tel. L'acte et l'organisation terroristes n'acquièrent une matérialité que comme objets du regard du pouvoir. La mutation de l'ordre juridique est si profonde qu'elle révèle un bouleversement de l'ensemble de la structure symbolique de la société. La transformation de la langue dévoile le passage d'une société névrotique, construite à partir de la primauté du langage, à une société psychotique, basée sur le règne de l'image. L'auteur montre cette mutation par une étude, non seulement des lois, mais aussi des procès et des affaires qualifiées de terroristes : Guantanamo, Tarnac, les procès des « filières kamikazes » en Belgique, et ceux des « filières irakiennes » en France... Pour ce faire, il articule critique juridique, politique et concepts de la psychanalyse. Il s'agit de comprendre pourquoi l'annulation de nos libertés prend la forme de la loi : c'est la fin d'un Etat de droit. Il s'agit avant tout d'obtenir notre consentement. Outre une critique virulente du capitalisme, cet essai propose des pistes de réflexion et de solutions. Il ne s'adresse pas seulement à des spécialistes. Sa pertinence en rend la lecture indispensable à tout citoyen soucieux des dérives sécuritaires de nos Etats contemporains.

Fiche Technique

Paru le : 18/10/2011

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Jean-Claude (sociologue) Paye

Éditeur(s) : Y. Michel

Collection(s) : Société civile

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36429-002-3

EAN13 : 9782364290020

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 216

Hauteur : 22 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 98 g