Chargement...
Chargement...

Les enquêtes handicaps-incapacités-dépendance de 1998 et 1999 : résultats détaillés

Auteur : Institut national de la statistique et des études économiques (France)

Paru le : 30/10/2003
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Rédacteur / Rapporteur : Catherine Goillot - Rédacteur / Rapporteur : Pierre Mormiche

13,80 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette enquête avait pour objectif de mesurer le nombre des personnes handicapées ou dépendantes, d'évaluer les flux d'entrée et de sortie en incapacité, d'en relever la nature, la quantité et les fournisseurs des aides existantes ainsi que les besoins non satisfaits. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Cet Insee résultats consacré à l'enquête Handicaps-Incapacité-Dépendance (HID) est un volume de synthèse des deux enquêtes de 1998 auprès des personnes vivant en institutions et de 1999 auprès des personnes vivant en domicile ordinaire. L'enquête HID est articulée autour de trois thèmes: les déficiences (pertes ou dysfonctionnements des diverses parties du corps ou du cerveau), les incapacités (difficultés ou impossibilités de réaliser des actes les plus élémentaires aux plus complexes) et les désavantages (difficultés ou impossibilités que rencontre une personne à remplir les rôles sociaux auxquels elle peut aspirer ou que la société attend d'elle). Parmi les personnes vivant en ménage ordinaire ou en institution, 61% ne souffrent d'aucune déficience, 19% d'une seule et 10% de plusieurs. Les déficiences motrices, intellectuelles ou mentales et les déficiences viscérales ou métaboliques sont les plus fréquentes, concernant chacune 15% des personnes. Si toutes les déficiences deviennent plus fréquentes avec l'âge, certaines en particulier les déficiences intellectuelles ou mentales atteignent très tôt des prévalences élevées. Les origines les plus répandues sont les maladies (24%), les problèmes sociaux ou familiaux (13%) et le vieillissement (11%). Dans la vie quotidienne, la toilette, l'habillage et les activités demandant un déplacement extérieur sont celles qui nécessitent le plus d'aide. La mobilité, la communication ou l'alimentation posent moins de problèmes. Plus on vieillit, plus de besoin d'aide se fait sentir. Les hommes sont plus souvent atteints de limitations que les femmes avant 60 ans; la situation s'inverse après cet âge. Le handicap n'est pas un facteur significatif d'isolement: 95% des personnes handicapées ont des contacts avec la famille proche et 85% avec des amis. La dépendance psychique freine l'accès aux études, contrairement au handicap de mobilité. Pour l'entrée dans la vie active, c'est l'inverse: les personnes souffrant d'un handicap de mobilité sont majoritairement considérées comme des «inactifs», alors que la dépendance psychique ne constitue pas un obstacle à l'emploi.

Fiche Technique

Paru le : 30/10/2003

Thématique : Sociologie du handicap

Auteur(s) : Auteur : Institut national de la statistique et des études économiques (France)

Éditeur(s) : La Documentation française

Collection(s) : INSEE résultats. Société, n° 22

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-11-068225-6

EAN13 : 9782110682253

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 228

Hauteur : 30 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g