Chargement...
Chargement...

May, la réfractaire : mes 81 ans d'anarchie

Auteur : May Picqueray

Paru le : 01/12/2003
Éditeur(s) : Ed. libertaires
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Bernard Thomas

13,20 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

De l'affaire Sacco et Vanzetti, qu'elle réussit à porter à la une des journaux en 1921, à l'extradition de Klaus Croissant dont elle dénonce le caractère politique dans "Le Réfractaire", journal dont elle est la rédactrice en chef, May Picqueray (1898-1983) raconte son aventure personnelle, celle d'une réfractaire à toutes les formes d'oppression et de dégradation de la personne humaine. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Disons le tout net, ce livre1 est tout à la fois passionnant et bouleversant. Passionnant, parce que May Picqueray (1898-1983) n'aura loupé aucun des grands rendez-vous de l'histoire de 1920 à sa mort. Dès 1921, en effet, elle envoie un colis piégé (il explosera sans faire de victime) à l'ambassadeur des États-Unis à Paris, pour protester contre la condamnation à la chaise électrique, et malgré leur innocence, de Sacco et Vanzetti. En novembre 1922 elle est mandatée par la Fédération des Métaux de la C.G.T.U. au congrès de l'Internationale syndicale rouge à Moscou où elle ne passe pas inaperçue. Car qui monte sur la table pour dénoncer un congrès en train de se goberger pendant que les ouvriers russes crèvent de faim? Qui ose chanter «Le triomphe de l'anarchie» en fin de repas? Et, qui refuse de serrer la main au généralissime Trotsky à qui elle est pourtant venu demander la libération de camarades anarchistes? Ensuite, en 1924, elle est encore là pour faire le coup de poing au meeting de la Grange-aux-Belles lors duquel les bolchos tuèrent deux ouvriers anarchistes par balles. Pendant la guerre, elle fit, bien évidemment des faux papiers et pris cent mille risques pour... Et puis, Mai 68, le Larzac en 1975, Creys Malville en 1977... Jusqu'au bout! Bouleversant, parce que rien ne prédisposait une petite bretonne ayant commencé à travailler à 11 ans à rencontrer et cotoyer des Sébastien Faure, Nestor Makhno, Emma Goldman, Alexandre Berckman, Marius Jacob, Durruti..., et autres personnalités du mouvement anarchiste français et international du XXe siècle. Et tout cela, en se payant le luxe d'une intransigeance de tous les instants, d'un courage à toute épreuve et d'une gentillesse jamais démentie. Au bout du compte, mais on l'aura aisément compris, ce livre2 d'une «réfractaire» à toutes les injustices comme à toutes les oppressions est de ceux, rares, qui incitent à ne pas désespérer de l'espèce humaine. Mais, jugez en! 1. Une première édition est parue en 1979 sous le titre «May la réfractaire» chez Atelier Marcel Jullian. 2. La présente édition (la troisième) n'est pas une réédition à l'identique. Elle comporte, en plus, un cahier fortement enrichi de photos pour la plupart inédites et quelques annexes, dont une lettre émouvante de May à ses enfants.

Fiche Technique

Paru le : 01/12/2003

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Auteur : May Picqueray

Éditeur(s) : Ed. libertaires

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-914980-03-5

EAN13 : 9782914980036

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 209

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 300 g