Chargement...
Chargement...

Les Etats-nations face à l'intégration régionale en Afrique de l'Ouest. Volume 6, Le cas du Burkina Faso

Paru le : 27/11/2008
Éditeur(s) : Karthala
Collection(s) : Hommes et sociétés
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Seydou Oumar Kane - Préfacier : Boubacar Barry - Préfacier : Pierre Sané

24,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Contributions à un séminaire de 2005 sur l'intégration régionale dans la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest : les dynamiques de l'intégration, le rôle de chaque pays, les défis à relever par les populations, etc. Présente les particularités économiques, sociales et linguistiques du Burkina, pays sans facade maritime à forte émigration régionale. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'intégration régionale est un enjeu majeur pour le développement de l'Afrique de l'Ouest. Malgré cette évidence, partagée par l'ensemble des acteurs sociaux et politiques, comment expliquer les lenteurs sinon les échecs du processus d'intégration depuis la création de la CEDEAO en 1975 ? Comment concilier les priorités sur le plan national avec les exigences et les objectifs des programmes d'intégration régionale ? Depuis les indépendances, les États de la région ont poursuivi ce double objectif qui peut paraître contradictoire : bâtir l'État-nation à l'intérieur des frontières héritées de la colonisation et réaliser l'intégration pour combattre le sous-développement engendré par la dépendance à l'égard des anciennes puissances coloniales. Le Burkina Faso fait partie de la trilogie, avec le Mali et le Niger, des pays dits enclavés dont l'accès à la mer est verrouillé par treize pays côtiers allant du Nigeria à la Mauritanie. En plus de ce handicap, le Burkina Faso est l'un des rares pays à avoir connu dans sa brève histoire coloniale trois démembrements successifs. Cette double dimension, géographique et historique, confère au pays un destin particulier auquel s'ajoute sa longue épreuve de pays d'émigration de travail vers le Ghana et principalement la Côte-d'Ivoire. Comme au Mali et au Niger, l'acuité de la crise ivoirienne a également accentué au Burkina Faso une prise de conscience de sa situation d'enclavement au sein du grand ensemble ouest-africain. Les trois pays commencent à exploiter sur place les potentialités en ressources humaines et naturelles. Mieux, le Burkina Faso commence à réduire sa dépendance vis-à-vis du port d'Abidjan en exploitant les possibilités du port de Tema au Ghana et celles de Lomé et de Cotonou. La crise ivoirienne a ainsi forcé le Burkina Faso à sortir du carcan des relations privilégiées anciennes pour s'ouvrir davantage à ses voisins.

Fiche Technique

Paru le : 27/11/2008

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Karthala

Collection(s) : Hommes et sociétés

Série(s) : Les Etats-nations face à l'intégration régionale en Afrique de l'Ouest, n° 6

ISBN : 2-8111-0073-3

EAN13 : 9782811100735

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 228

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 390 g